Communauté économique des États de l'Afrique centrale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté économique des États de l'Afrique centrale
Description de l'image Logo-Ceeac-officiel-png.png.

Institutions

Secrétariat général
Drapeau du Tchad Ahmad Allam-Mi
Siège Haut de Guégué BP 2112
Drapeau du Gabon Libreville
Organisation
États membres 11
Langues officielles français, portugais
Géographie et démographie
Superficie 6 640 490 km2
Population 145 millions hab. (2013)
Histoire
Création
Divers
Site officiel ceeac-eccas.org
  •      Pays membres uniquement de la CEEAC.
  •      Pays membres de la CEESC, de la CEMAC et de la COPAX.
  • La Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) est une organisation internationale créée pour le développement économique, social et culturel de l’Afrique en vue de la création des structures régionales pouvant progressivement aboutir à un Marché commun. La CEEAC découle du Plan d’action de Lagos d’avril 1980.

    Liste des pays membres[modifier | modifier le code]

    SomalilandCap-VertRépublique arabe sahraouie démocratiqueSoudan du SudLiberiaGuinéeSierra LeoneGhanaNigeriaGambieCôte d'IvoireBéninGuinée-BissauSénégalTogoBurkina FasoNigerMarocTunisieLibyeMauritanieAlgérieÉgypteSomalieComoresÉrythréeSoudanDjiboutiÉthiopieOugandaRwandaBurundiRépublique démocratique du CongoKenyaSao Tomé et PrincipeTchadCamerounRépublique centrafricaineCongoGabonGuinée équatorialeAngolaMozambiqueNamibieAfrique du SudBotswanaSwazilandZimbabweMauriceZambieMalawiSeychellesMadagascarTanzanieLesothoCommunauté des États sahélo-sahariensUnion du Maghreb arabeMarché commun de l'Afrique orientale et australeCommunauté d'Afrique de l'EstCommunauté économique des Pays des Grands LacsCommunauté de développement d'Afrique australeUnion douanière d'Afrique australeCommunauté économique des États de l'Afrique centraleCommunauté économique et monétaire de l'Afrique centraleUnion économique et monétaire ouest-africaineAutorité de Liptako-GourmaMaliCommunauté économique des États de l'Afrique de l'OuestAutorité intergouvernementale pour le développementUnion africaineUnion du fleuve ManoZone monétaire ouest-africaine
    Diagramme cliquable montrant les relations entre divers accords et organisations multinationaux africains avant l'adhésion du Maroc à la CÉDÉAO.
    vdm

    Création[modifier | modifier le code]

    Signé en octobre 1983 à Libreville (Gabon) le traité de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale est entré en vigueur au mois de décembre 1984[1]

    Mission[modifier | modifier le code]

    L’objectif fondamental poursuivi par la Communauté concerne la promotion et le renforcement d’une coopération harmonieuse et un développement dynamique, équilibré et autoentretenu dans tous les domaines de l’activité économique et sociale, en particulier dans les domaines de l'industrie, des transports et des communications, de l'énergie, de l'agriculture, des ressources naturelles, du commerce, des douanes, des questions monétaires et financières, des ressources humaines, du tourisme, de l'enseignement, de la culture, de la science et de la technologie et du mouvement des personnes en vue de réaliser l'autonomie collective, d'élever le niveau de vie des populations... La CEEAC conduit le processus d’intégration régionale de l’Afrique centrale et est reconnue par l’Union africaine.

    Afin d'assurer des missions de sécurité et de prévention, la CEEAC a mis en place la Force multinationale de l'Afrique centrale (FOMAC).

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Sur les autres projets Wikimedia :

    Liens externes[modifier | modifier le code]