Commission électorale tibétaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Commission électorale tibétaine
Situation
Création 1960
Type Commission électorale de l'Administration centrale tibétaine
Siège Drapeau de l'Inde Dharamsala
Organisation
Commissaire électoral en chef Wangdu Tsering Pesur

La Commission électorale tibétaine (en anglais : Tibetan Election Commission) est une institution autonome tibétaine au sein du gouvernement tibétain en exil mise en place selon la Charte des Tibétains en exil pour faciliter la démocratisation complète des Tibétains en exil[1]. Elle est chargée d'organiser les élections tibétaines.

Fondée en 1960[2], elle est mentionnée dans la Constitution du Tibet de 1963[3], et son fonctionnement est stipulé dans la Charte des Tibétains en exil de 1991[4].

Les travaux des membres, dont Sonam Norbu Dagpo, de la Commission électorale tibétaine permirent aux Élections législatives tibétaines de 1991 de se tenir en , où 32 880 Tibétains ont élu 43 députés[5].

La commission et 65 banches locales à travers le monde supervisent l'ensemble des élections au sein du gouvernement tibétain en exil, telles que les élections législatives, des assemblées locales, et du Kashag[6].

En 2003, Namgyal Dorjee Teykhang nommé par le 14e dalaï-lama commissaire électoral en chef se rend à Washington pour rencontrer des membres de la communauté tibétaine et des experts électoraux américains[7].

En 2009, Jamphel Choesang est nommé commissaire électoral en chef[8], tandis que Geshe Rigzin Choedak et Chutpar Yangkho Gyal sont les commissaires électoraux adjoints[9].

En , lors de la 8e session de la 15e législature tibétaine, Sonam Choephel Shosur est élu commissaire électoral en chef par le Parlement tibétain en exil[10]

En 2016, Sonam Choephel Shosur est commissaire électoral en chef, et Tempa Tashi et Tenzin Choephel sont les commissaires électoraux adjoints[11].

En 2019, Wangdu Tsering Pesur est élu[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Election Commission, site de l'Administration centrale tibétaine
  2. page 18
  3. Constitution of Tibet (1963), Tibet Justice Center
  4. Charter of the Tibetans-in-Exile (1991), Tibet Justice Center
  5. Robert McCorquodale, Nicholas Orosz, Tibet, the position in international law: report of the Conference of International Lawyers on Issues Relating to Self-Determination and Independence for Tibet, London 6-10 January 1993, Serindia Publications, Inc., 1994, (ISBN 0-906026-34-2 et 9780906026342), p. 195
  6. Stephanie Roemer, The Tibetan government-in-exile: politics at large, p. 105 : « First, there is the exile Tibetan Election Commission, which was established to secure free democratic elections. The commission and 65 local branch commissions worldwide supervise all elections within the CTA structures, such as the votings of the ATPD deputies, the local assemblies and the cabinet. »
  7. (en) International Campaign for Tibet, Chief Tibetan Election Commissioner visiting Washington, DC, 11 août 2003
  8. Jamphel Choesang takes charge as Election Commissioner cum Chairman of Public Service Commission, 5 octobre 2009
  9. The Tibetan Election Commission on the coming elections, 10 août 2010
  10. (en) Tibetan Parliament elects new Chief Justice Commissioner and Chief Election Commisioner, tibetexpress.net, 15 septembre 2014
  11. (en) Final results of Tibetan election announced in Dharamsala, World Tibet News, 2 mai 2016
  12. Three key appointments in CTA’s autonomous offices