Commanderie de Savigny-le-Temple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Savigny-le-Temple
Image illustrative de l’article Commanderie de Savigny-le-Temple
Église Saint-Germain d'Auxerre de Savigny-le-Temple, possession de la commanderie.
Présentation
Fondation Drapeau de l'Ordre du Temple Templiers 1149
Reprise Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers 1312
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Ville Savigny-le-Temple
Coordonnées 48° 34′ 26,8″ nord, 2° 34′ 57,5″ est

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Savigny-le-Temple

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Savigny-le-Temple

Description géographique[modifier | modifier le code]

Savigny-le-Temple est une commune du département de Seine-et-Marne en Île-de-France située à 51 km au sud-est de Paris et à 8 km de Melun. L'ancienne commanderie templière se situe en périphérie de la ville à proximité de la D 346.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roi de France, Louis VII, part en croisade de 1147 à 1148. Il est accompagné entre autres par un contingent templier qui se révéla efficace contre les attaques turques en Asie mineure. Le roi est de retour en France à la mi- en compagnie du maître de l'ordre du Temple, Évrard des Barres. Louis VII décide de remercier les templiers en leur donnant ses terres de Savigny-sur-Melun et toutes leurs dépendances. Cet acte de donation fait à Orléans comporte dix-neuf lignes manuscrites en latin. Il est aujourd'hui conservé aux Archives nationales à la cote K23 N°15. Il est authentifié par l'apposition des signatures des témoins, du monogramme du roi et de son sceau. Sur ces terres, les Templiers fondent une commanderie. C'est en souvenir de la période de propriété templière (1149-1312) que le bourg prit le nom de Savigny-le-Temple.

Organisation[modifier | modifier le code]

Cette commanderie possédait une chapelle auprès de laquelle un cimetière a pu être localisé. Des fouilles archéologiques ont mis au jour une dizaine de squelettes enterrés simplement, bras croisés sur la poitrine.

Possessions[modifier | modifier le code]

La charte de donation de 1149 ne précise pas la nature des biens cédés par le roi. Les Templiers ont agrandi leur domaine par achats successifs de terrains situés sur les actuelles communes de Savigny (Noisement) et Cesson (Saint-Leu). À la dissolution de l'ordre du Temple en 1312, la surface des terres est estimée à environ 1 500 arpents, ce qui correspond à 630 hectares.

La commanderie possédait plusieurs fermes alentour, vignobles, prés et étangs dont l'étang et le moulin de Saint-Leu donnés en 1164 par l'abbé de Seine-Port[1]. L'église Saint-Germain à Savigny-le-Temple fut possession de la commanderie dès 1168.

État[modifier | modifier le code]

De l'ancienne commanderie, il ne reste pratiquement rien. Elle se trouvait à l'emplacement la grande ferme située sur l'ancien fief du Coulevrain transformée en écomusée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Tardif, Monuments historiques (carton des rois), Paris, coll. « Archives de l'Empire, inventaires et documents », (lire en ligne), p. 300 (n° 587)
    « Stagnum et molendina de Sancto Lupo ». Monsieur Tardif indique à tort dans l'index qu'il s'agit de Saint-Leu (Seine-et-Oise) alors que cela correspond au moulin et à l'étang de Saint-Leu entre Seine-Port et Cesson. Étang du Follet ?

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des commanderies templières en Île-de-France

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Templiers, seigneurs de Savigny, Les Chartes royales de 1149 et 1164, coll. mémoires et histoire, Éditions de l'écomusée de Savigny-le-Temple, mai 2006, 64 pages (ISBN 2-908686-08-2)