Le Broc (Puy-de-Dôme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Commanderie de Chassaing)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Broc
Le Broc (Puy-de-Dôme)
Mairie.
Blason de Le Broc
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Issoire
Intercommunalité Communauté d'agglomération Agglo Pays d'Issoire
Maire
Mandat
Olivier Tezenas
2020-2026
Code postal 63500
Code commune 63054
Démographie
Population
municipale
679 hab. (2017 en augmentation de 6,09 % par rapport à 2012)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 06″ nord, 3° 14′ 41″ est
Altitude Min. 376 m
Max. 567 m
Superficie 17,45 km2
Élections
Départementales Canton d'Issoire
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Le Broc
Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme
Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Le Broc
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Broc
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Broc
Liens
Site web http://www.lebroc-63.fr/

Le Broc est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes, à 6,3 km d'Issoire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble du bourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  G. Gaime SE  
Georges Chassany[1] SE  
En cours
(au )
Olivier Tezenas[2]   Retraité[3]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2017, la commune comptait 679 habitants[Note 1], en augmentation de 6,09 % par rapport à 2012 (Puy-de-Dôme : +2,45 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1031 0131 0531 0701 1171 0931 0841 0471 087
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
994958929911923895971933874
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
735692640545508484461419504
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
533572536562588591613624678
2017 - - - - - - - -
679--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Broc (Le) Blason
Parti, au premier de gueules semé de molettes d'éperons d'argent, au lion du même brochant, au second, d'or à la fasce ondée d'azur.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurent d'Agostino, « Une commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean-de Jérusalem en Auvergne : Chauliac. », dans Châteaux du Moyen Âge, de l'étude à la valorisation : Auvergne, Velay et autres exemples régionaux : actes du colloque du Puy-en-Velay, 3-5 juin 2004, , 226 p. (ISBN 978-2-9516-5810-3, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme » [PDF], Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 23 juin 2014).
  2. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme », sur amr63.asso.fr, Association des maires ruraux du Puy-de-Dôme (consulté le 6 août 2020).
  3. Supplément « Annuaire des maires Puy-de-Dôme », La Montagne, , p. 29 (édition du Puy-de-Dôme).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. « Château fort du Broc », notice no PA63000008, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Marie Charbonnel et Damien Carraz (dir.), « Mémoire christique, mémoire de l'ordre. Les peintures de la chapelle Saint-Jean de la commanderie hospitalière de Chauliac (Puy-de-Dôme) », dans Images et ornements autour des ordres militaires au Moyen Âge : Culture visuelle et culte des saints (France, Espagne du Nord, Italie), Presses universitaires du Midi, , 284 p. (ISBN 978-2-8107-0874-1, présentation en ligne), p. 103
  10. « Ancienne commanderie de Chassaing ou de Chauliac », notice no PA00091924, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Dolmen de Loubaresse », notice no PA00091925, base Mérimée, ministère français de la Culture.