Comitadjis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Comitadjis
Comitadjis
Comitadjis serbes faits prisonniers à Kreka près Touzla.
Comitadjis serbes faits prisonniers à Kreka près Touzla.
Comitadjis bulgare capturé par la police Ottoman
Comitadjis bulgare capturé par la police Ottoman

Les Comitadjis (sing. : comitadji) (bulgare et macédonien: Комити, Komiti) sont des insurgés nationalistes en Bulgarie et Macédoine, en lutte contre les Turcs au cours des XIXe et XXe siècles, et qui contestèrent la division de leurs territoires entre la Bulgarie et l'Empire ottoman au Congrès de Berlin (1878), puis entre la Bulgarie, la Serbie et la Grèce après les guerres balkaniques (1912-1913). Leur nom vient du « comité exécutif » de l'ORIM (Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne)[1].

Vlado Tchernozemski, comitadji bulgare, assassine le roi de Yougoslavie Alexandre Ier à Marseille le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ORIM est appelé aussi VMRO
  2. Vera Atansova, « Les Comitadjis du nationnalisme au terrorisme », Guerres & Histoire,‎ , p. 53 (ISSN 2115-967X)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]