Confédération des sports et comité olympique sud-africain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comité national olympique sud-africain
Sigle SASCOC
Nom précédent SANOC (1908),
NOCSA (1991)
Sport(s) représenté(s) Omnisports
Création 1908, puis 1991
Président Gideon Sam
Siège Johannesburg, Afrique du Sud
Site web http://www.sascoc.co.za/

Le Comité national olympique sud-africain, (en anglais : South African Sports Confederation and Olympic Committee, en afrikaans, Suid-Afrikaanse Sportkonfederasie en Olimpiese Komitee) est le représentant de l'Afrique du Sud au Comité international olympique (CIO) ainsi que le fédérateur des fédérations sportives sud-africaines. Il appartient à l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique et son président est Gideon Sam.

Le comité actuel, sous le nom de National Olympic Committee of South Africa (NOCSA), est fondé uniquement en 1991 et reconnu par le Comité international olympique la même année[1]. Un comité national olympique sud-africain a précédemment existé et a été reconnu par le CIO lors d'une session en juillet 1907, et ce afin que les quatre colonies britanniques en Afrique du Sud, le Cap de Bonne espérance, le Natal, la colonie de la rivière Orange et le Transvaal puissent être autorisées à participer aux Jeux olympiques de Londres sous le nom d'Afrique du Sud, même si l'Union d'Afrique du Sud ne sera formée en fait que trois ans plus tard, le 31 mai 1910. Le 3 janvier 1908, un comité national olympique, le SANOC, est constitué avec comme premier président le magnat des mines Henry Nourse. Ce comité envoie quinze athlètes à Londres mais aucun noir. Leur symbole est un springbok jaune sur la poitrine d'un maillot vert. Ce symbole restera celui de cette équipe jusqu'aux Jeux de 1960. En 1904, à Saint-Louis, ce sont deux Sud-Africains noirs, prisonniers de la guerre des Boers à Sainte-Hélène, qui participent au marathon en tant que « Zoulous » (ils étaient en fait Tswanas). Non invité à participer aux Jeux à partir de 1963, en raison de la politique d'apartheid que ce pays pratiquait, cette politique de discrimination raciale a d'abord entraîné sa condamnation internationale puis son exclusion définitive du mouvement olympique en 1972.

Le SASCOC prend son nom actuel en novembre 2004, en réunissant les organismes sportifs suivants :

  • Disability Sport South Africa ;
  • National Olympic Committee of South Africa (NOCSA) ;
  • South African Commonwealth Games Association ;
  • South African Sports Commission;
  • South African Student Sports Union;
  • Sport and Recreation South Africa;
  • United School Sports Association of South Africa[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]