Comité d'action de la Résistance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Comité d'action de la Résistance (CAR), est une association française, existant depuis 1948, qui œuvre pour maintenir, propager et exalter l’esprit de la Résistance.

Le CAR a créé, en 1992, la Fondation nationale de la Résistance, et, depuis 1952, le prix littéraire de la Résistance.

Son siège est situé 45/47 rue Lacépède 75005 Paris

Missions[modifier | modifier le code]

Le CAR a pour objet :

  • le rappel et le maintien de l’esprit de la Résistance, dont les fins principales étaient, avec la libération du territoire national, la lutte contre toutes les formes de totalitarisme et de discrimination raciale, la reconnaissance universelle des droits de l’homme et le rétablissement de la démocratie ;
  • la commémoration de ses morts et de ses combats ainsi que, d’une façon générale, toutes actions tendant à assurer la pérennité et la mise en œuvre des idéaux de la Résistance dans leur finalité ;
  • la lutte contre les survivances du nazisme et de l’esprit de collaboration et le despotisme ;
  • la solidarité des résistants et la défense de leurs intérêts moraux et matériels ;

Le CAR a également pour fin de susciter des études, des récits, des écrits de toute nature, des films et des montages par tous moyens visuels, audiovisuels ou autres afin d’assumer, directement ou indirectement, l’objet ci-dessus, et notamment de procéder à l’attribution du prix littéraire de la Résistance.

Organisation[modifier | modifier le code]

Composantes du CAR[modifier | modifier le code]

Le CAR est administré par :

  • une assemblée générale ; elle se réunit annuellement sur convocation du bureau ;
  • un comité directeur ; il est élu pour quatre ans par l'assemblée générale ;
  • un bureau ; ses membres, choisis par le comité directeur parmi ses propres membres, sont nommés pour quatre ans : un président, des vice-présidents, un secrétaire général, des secrétaires généraux adjoints, un trésorier, un trésorier adjoint.

Membres[modifier | modifier le code]

Le CAR regroupe la plupart des associations et mouvements de la Résistance.

  • Mouvements
  • Association des Français libres
  • Fédérations de réseaux
    • Amicale des réseaux action de la France combattante (réseau ACTION)
    • Fédération des amicales de réseaux de renseignement et d’évasion de la France combattante (FARREFC)
    • Fédération Nationale Libre Résistance —Amicale Buckmaster
    • Fédération des réseaux de Résistance en Indochine (FRRIC)
  • Réseaux à titre individuel : Acolyte, Alibi, Alliance, Andalouise, Béarn, Brutus-Boyer, Centurie, Cohors-Asturie, Éleuthère, Fred Scamaroni, Fyr, Henri d’Astier, Hunter-Azur-Corvette-Jonque, Indochine, Jove, Marco-Polo, Navarre, (S.R. "B"), Noyautage des administrations publiques, Orion, Plan Sussex 1943-1944, Publican, Réseau F2, Valmy, Vauderive, Yves F.Y.R., Vélite-Thermopyles
  • Fédérations de déportés
    • Association nationale des déportés et internés de la Résistance (ADIR)
    • Association nationale des familles de résistants et d’otages morts pour la France (ANFROMF)
    • Confédération nationale des déportés internés ayants droit de la Résistance française (CNDIADR)
    • Fédération nationale des déportés et internés résistants (FNDIR)
    • Union nationale des associations de déportés, internés et familles de disparus (UNADIF)
    • Union nationale des déportés et internés et victimes de guerre (UNDIVG)
  • Amicales individuelles de déportés :
    • Bergen-Belsen
    • Ceux de Rawa-Ruska
    • Les Anciens de Mauthausen
    • Neuengamme
  • Unités combattantes
  • Associations post Libération
  • Associations régionales
  • Associations départementales

Personnalités[modifier | modifier le code]

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Composition du premier bureau du CAR, déclaré en préfecture le , en même temps que les statuts :

  • Général Gabriel Cochet, président ;
  • Alphonse Juge, Louis Marin, Jean Texcier, Jean Pierre-Bloch, vice-présidents ;
  • Georges Vavasseur, secrétaire général, remplacé en octobre 1948 par Robert Salmon ;
  • Jacques Hirsch, secrétaire général adjoint
  • Jean Rheims, trésorier, remplacé en octobre 1948 par Louise de Béa

Lise des présidents[modifier | modifier le code]

  • 1948-1952. — Général Gabriel Cochet, élu en juillet 1948 ;
  • 1952-1954. — Georges Bidault, élu en novembre 1952 ;
  • 1954-1956. — Daniel Mayer, élu en novembre 1954 ;
  • 1957-1962. — Charles Laurent, élu en janvier 1957
  • 1962-1989. — Marie-Madeleine Fourcade, élue en décembre 1962 ;
  • 1989-1994. — Charles Verny, élu en septembre 1989 ;
  • 1994-1995. — Général Pierre Alibert, élu en novembre 1994 ;
  • 1995-2004. — Jean-Bernard Badaire, élu en novembre 1994 ;
  • Depuis 2004. — Pierre Morel, élu en décembre 2004.

Publications du CAR[modifier | modifier le code]

  • La Voix de la résistance. Organe de communication interne du CAR, trimestriel (numéro 264 en mars 2012).
  • Les Cahiers de la résistance
    • N° 1. — L’Affaire Grasset
    • N° 2. — Les Ultras de la collaboration
    • N° 3. — La Presse dite "acquittée"
    • N° 4. — L’Affaire CÉLINE, l’école d’un cadavre
    • N° 5. — Le Néo Vichysme : ses organisations, sa presse
  • Brochures : ouvrages rendant compte de manifestations, événements, cérémonies, colloques organisés par le CAR. Exemples :
  • Ouvrages parrainés par le CAR
    • Anne Thoraval, Des Résistants à Paris, chemins d’Histoire dans la capitale occupée, 14 juin 1940—19 août 1944, éditions SPE-Barthélémy.

Source[modifier | modifier le code]

  • Plus de soixante ans d'Histoire du Comité d'Action de la Résistance (1948-2011), Comité d'Action de la Résistance, s.d. (2011)