Comité d'études historiques et scientifiques de l'Afrique occidentale française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Comité d'études historiques et scientifique de l'Afrique-Occidentale française a été fondé par François Joseph Clozel (1860-1918) le 11 décembre 1915 dans le but de coordonner la recherche sur l'Afrique de l'ouest.

Sous la direction du gouverneur-général, ce comité contribue notamment à des recherches dans les domaines de l'ethnologie, l'histoire, la géographie et l'histoire naturelle. Son créateur se place dans la tradition de l'expédition scientifique qui accompagnait Napoléon en Égypte, Clozel souhaite en faire un instrument favorisant l'organisation et l'administration de la colonie. On compte parmi ses membres des administrateurs coloniaux, des officiers de l'armée, mais aussi des scientifiques comme Ferdinand Heckenroth (1880-1959), directeur du laboratoire bactériologique de Dakar ou l'ethnologue Maurice Delafosse (1870-1926).

Ce comité publie des Annuaires et Mémoires du Comité d'études qui deviennent en 1918 un Bulletin du Comité d'études historiques et scientifiques de l'Afrique occidentale française. Il cesse ses activités et publications en 1936, remplacées par celles de l'Institut français d'Afrique noire et le Bulletin de l'Institut français d'Afrique noire jusqu'en 1966.

Source[modifier | modifier le code]

  • Bulletin du Comité d'études historiques et scientifiques de l'Afrique occidentale française, Larose, 1917-1938 (ISSN 2419-8269, notice BnF no FRBNF34381764, lire en ligne)
  • Agbenyega Adedze (2003). In the Pursuit of Knowledge and Power: French Scienctific Research in West Africa, 1938-65, Comparative Studies of South Asia, Africa and the Middle East, 23 (1&2) : 335-344. (ISSN 1089-201X)