Comité analyse recherche et expertise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Comité analyse recherche et expertise
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
CAREVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Organe de conseil du gouvernement
Siège social
Pays
Organisation
Président
Organisations mères

Le Comité analyse recherche et expertise (CARE) est un comité créé le par le Gouvernement français afin de le conseiller dans la lutte contre la pandémie de maladie à coronavirus en cours dans le pays. Il est constitué de douze personnalités scientifiques et médecins. Le CARE travaille avec le conseil scientifique constitué le sous l'égide du ministère de la Santé.

Composition[modifier | modifier le code]

Avis sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine et de l'azithromycine[modifier | modifier le code]

L'avis[Lequel ?] sur la recommandation de l'utilisation de l'hydroxychloroquine seule et pour des cas sévères et sans l'azithromycine est fortement controversé[3],[4].

Par ailleurs, il semble que ce « comité analyse recherche et expertise » attende beaucoup des résultats de l'essai clinique Discovery lancé en Europe. Or cet essai fait l’objet d’une vive controverse, directement liée à celle sur l'hydroxychloroquine[3],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Françoise Barré-Sinoussi : « Ne donnons pas de faux espoirs, c’est une question d’éthique » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Plate-forme de protéomique clinique », sur sys2diag.cnrs.fr (consulté le 26 mai 2020)
  3. a et b Christian Perronne, interview par Xavier Azalbert, En temps de guerre, la vision de la médecine doit s’adapter, avant qu’il ne soit trop tard, France-Soir, 4 avril 2020 (consulté le 22 juin 2020).
  4. Le Canard enchaîné, Article de Hervé Liffran, le 1er avril, p. 3
  5. Le Canard enchaîné, le 8 avril, p. 2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]