Comignago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Comignago
Comignago panorama.jpg
Géographie
Pays
Région
Province
Chef-lieu
Comignago (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
4 km2
Altitude
268 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 228 hab.
Densité
307 hab./km2
Gentilé
comignaghesi
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
28060Voir et modifier les données sur Wikidata
ISTAT
003052Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
0322Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Comignago est une commune italienne de la province de Novare dans la région du Piémont en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Comignago est un village de la province de Novare situé près de la partie sud du lac Majeur. Il se trouve dans une région vallonnée, riche en eau . Au fil des siècles, la région a été une importante zone de transit entre le lac Majeur et le lac d'Orta.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de Comignano dérive de « Cominia », une famille romaine connue à Rome à l'époque des Tarquini qui, pendant la période de la colonisation de la zone gallo-ligure, se sont installés à Comignago en construisant au centre d'une résidence qui deviendra ensuite l'abbaye du Saint-Esprit.

De nombreuses tombes sont liées à une période allant du premier siècle avant J-C au IVe siècle, elles mettent par conséquent en évidence une première appropriation pré-romaine de type gallo-ligure. Après la chute de l'Empire romain, la région est passée sous la juridiction des moines. Au cours du Moyen Âge, le premier parchemin qui évoque de Comignago est daté de 1046.

En 1413 Comignago est associée à la succession de Borgo Ticino attribué au Visconti. Plus tard, en 1447 le duc Philippe Marie Visconti en confie la succession à Vitaliano Borromeo.

Comignago fut pendant des siècles la résidence de la famille noble de Zaffira, qui possédait un palais sur une petite colline en face de l'église Saint-Jean-Baptiste

L'abbaye du Saint-Esprit[modifier | modifier le code]

Sur la base de ce qui est contenu dans les manuscrits médiévaux en 1282, les frères de l'Ordre des Umiliati, qui vivaient dans l'abbaye, ont construit la tour qui allait servir de clocher.

Depuis l'Ordre a été supprimé en 1571 et jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, l'abbaye appartenait au cardinal Scipione Caffarelli-Borghese puis à Agostino Cusani, Carlo Francesco Durini, Aloisio Omodei et Lorenzo Raggi. En 1798, le monastère a été vendu à la famille du propriétaire actuel.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
16/05/2011 en cours Piero Giuseppe David Lista Civica  
Les données manquantes sont à compléter.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arona (Italie), Borgo Ticino, Castelletto sopra Ticino, Dormelletto, Gattico, Oleggio Castello, Veruno

Notes et références[modifier | modifier le code]