Combe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Combe (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Val (géomorphologie).
Vue de la combe de Dreveneuse, dans le canton du Valais, en Suisse.
Les différentes formes du relief jurassien dont la combe.

Une combe est une vallée creusée au sommet et dans l'axe d'un pli anticlinal. Elle est dominée de chaque côté par des versants escarpés, les crêts. La dépression se forme grâce à l'érosion du toit du pli. De même que les autres formes typiques du relief jurassien, la combe est un relief structural fréquent dans le Jura mais qui se rencontre aussi ailleurs.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En linguistique et en toponymie, le terme « combe », issu du gaulois cumba, attesté sous les formes Comps, Cons, Combs, qui signifie « creux » ou « vallée », désigne une dépression de profil intermédiaire, moins encaissée que le creux mais moins vaste que la vallée[1],[2]. Dans les Pyrénées, le mot gascon coume est utilisé pour désigner ce type de vallon[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 193), , 1869 p. (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne)., p. 245-247 [lire en ligne].
  2. Mario Rossi, Les Noms de lieux du Brionnais-Charolais : témoins de l'histoire du peuplement et du paysage, Paris, Publibook, (ISBN 9782748350722, lire en ligne), p. 298.

Article connexe[modifier | modifier le code]