Combat de Rovereto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat de Rovereto
Description de cette image, également commentée ci-après
Combat de Rovereto.
Informations générales
Date 18 fructidor de l'an IV
()
Lieu Rovereto, Trente
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de la France République française Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Napoléon Bonaparte Paul Davidovitch
Forces en présence
30 000 hommes[1] 20 000 hommes[1]
Pertes
750 morts 4 à 6 000 morts ou blessés
25 canons
4 000 prisonniers
50 caissons
7 drapeaux

Première Coalition

Batailles

Coordonnées 45° 53′ 00″ nord, 11° 03′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Combat de Rovereto

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Combat de Rovereto

Le combat de Rovereto ou Roveredo opposa, le (18 fructidor de l'an IV), l’armée d'Italie du général Bonaparte aux forces autrichiennes du général Davidovitch.

À la suite de cette bataille, 8 à 10 000 soldats autrichiens sont hors de combat, 4 000 sont faits prisonniers. Quelque 50 caissons, 25 pièces de canon, 7 drapeaux tombent aux mains des Français.

Cette journée livre aux Français l'entrée du Tyrol. Le lendemain, Bonaparte prend possession de Trente, capitale du Tyrol italien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire militaire de la France, page 100.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Guerres des Français en Italie, 1794-1814, 1859.
  • Histoire militaire de la France de Pierre Giguet, 1849.