Combat de Ferkouia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Combat de Ferkouia

Informations générales
Date 19 -
Lieu Ferkouia
Issue Victoire algérienne
Belligérants
Drapeau de l'Algérie AlgérieDrapeau de l'État islamique État islamique
Commandants
Noureddine HaddadAthmane al Assimi †
Forces en présence
inconnues~ 50 à 100 hommes[1]
Pertes
inconnues25 morts[2]
Coordonnées 36° 32′ 29″ nord, 3° 23′ 50″ est

Géolocalisation sur la carte : Monde

[[Fichier:|280px|(Voir situation sur carte : Monde)|class=noviewer]]
Combat de Ferkouia

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Combat de Ferkouia

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Combat de Ferkouia

Le combat de Ferkouia a lieu les 19 et , au cours d'une offensive de l'armée algérienne contre les djihadistes.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , l'armée algérienne commence une opération contre les djihadistes dans la région de Bouira[3]. Elle est menée par le général Noureddine Haddad, chef d'état-major de la première Région militaire[4].

Le 19 mai un combat s'engage dans la localité de Ferkouia, près de Boukram, à l'ouest de Bouira[5],[6]. Selon le ministère algérien de la Défense, 22 djihadistes sont tués. L'armée ne précise pas l'appartenance des tués mais l'agence Reuters indique que selon des sources proches des services de sécurité, il s'agit d'hommes du groupe des Soldats du califat en Algérie qui avaient jurés allégeance à l'État islamique et que Athmane al Assimi, le successeur d'Abdelmalek Gouri à la tête du groupe, figure parmi les morts[3]. Plusieurs dizaines de combattants parviennent cependant à s'enfuir[1],[7]. Ce bilan porte à 56 le nombre de djihadistes tués en Algérie depuis début 2015[8]. Le lendemain matin, trois autres djihadistes sont tués dans la même zone[2],[9].

Références[modifier | modifier le code]