Combat d'Agordat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Combat d'Agordat
Description de cette image, également commentée ci-après
Guerriers derviches
Informations générales
Date
Lieu Agordat
Érythrée
Issue Victoire italienne
Belligérants
Flag of Italy (1861–1946).svg ItalieMahdistes
Commandants
Capitaine Gustavo FaraIbrahim Faragiallah
Forces en présence
7 officiers et 230 hommes1000 hommes (100 cavaliers, 600 fantassins armés de fusils et 300 armés de lances et d'épées)
Pertes
3 tués
8 blessés
250 tués et blessés

Guerre des Mahdistes

Batailles

Aba · El Obeid · Première bataille d'El Teb · Deuxième bataille d'El Teb · Tamai · Trinkitat · El Eilafun · Abu Klea · Abu Kru · Khartoum · Kirbekan · Hashin · Tofrek · Ginnis · Metemma · Toski · Agordat · Barca · Tokar · Serobeti · Agordat · Kassala · Gulusit · 1er Sebderat · 2e Sebderat · Mokram · Tucruf · Firkat · Hafir · Bedden · Redjaf · Abu Hamed · Atbara · Omdurman · Fachoda · Gedaref · Roseires · Um Dibaykarat

Le combat d'Agordat est livré le pendant la guerre des Mahdistes du Soudan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une expédition derviche forte d'un millier d'hommes environ pénètre en Érythrée, alors sous domination italienne, et razzie des villages autochtones, tuant les hommes, capturant les femmes et les enfants et s'emparant du bétail. Une colonne italienne de 250 hommes commandée par le capitaine Fara se porte à la rencontre des envahisseurs et les met en déroute près d'Agordat. Les guerriers soudanais perdent le quart de leur effectif dans la bataille et sont contraints d'abandonner leurs prisonniers et leur butin

Sources[modifier | modifier le code]

  • (it) Emilio Faldella, Storia degli eserciti italiani, Bramante editrice, 1976
  • (it) Francesco Valori, Dizionario delle battaglie, casa editrice Ceschina, Milan, 1968

Liens externes[modifier | modifier le code]