Combat Mission: Barbarossa to Berlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat Mission
Barbarossa to Berlin
Éditeur cdv Software Entertainment
Développeur Battlefront.com

Date de sortie
Genre Wargame
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme PC (Windows), Mac
Média CD-ROM
Contrôle Clavier et souris

Combat Mission: Barbarossa to Berlin est un wargame tactique en 3D basé sur les batailles livrées de 1941 à 1945 sur le front russe de la Seconde Guerre mondiale. Il est sorti en sur PC et Mac. Il s'agit du deuxième opus de la série Combat Mission.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, la trame s'étend de l'opération Barbarossa à la bataille de Berlin.

Les nations jouables sont l'Allemagne, l'URSS, la Roumanie (pré et post-défection), la Hongrie, la Finlande, la Pologne (sous commandement soviétique) et l'Italie.

Afin de se conformer à la législation allemande, les développeurs ont supprimé toute référence au nazisme. De plus, toutes les unités Waffen SS ont été rebaptisées « Waffen Grenadier ». Le jeu comprend pas moins de 600 unités (fantassins, blindés, artillerie...) Un éditeur de cartes est également présent, permettant de créer ses propres misions, ainsi qu'un mode multijoueur.

Le joueur peut donner une multitude d'ordres à ses troupes : courir, ramper, repli, au contact, assaut, etc.

Titres alternatifs[modifier | modifier le code]

Initialement réalisé sous le nom de Combat Mission: Barbarossa to Berlin, le jeu est connu en Europe sous le nom de Combat Mission 2.

Une édition spéciale, Combat Mission II: Barbarossa to Berlin (Special Edition), est sortie avec un « disque bonus » comprenant des mods et des scénarios supplémentaires issus de la communauté du jeu.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Combat Mission: Barbarossa to Berlin
Média Nat. Notes
Gamekult FR 7/10[1]
GameSpot US 9.1/10[2]
IGN US 9.0/10[3]
Jeuxvideo.com FR 17/20[4]
Joystick FR 8/10[5]
Compilations de notes
GameRankings US 87.18 %[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yavin, « Combat Mission 2: Tour de force », sur Gamekult, .
  2. (en) Tom Chick, « Combat Mission: Barbarossa to Berlin Review », sur GameSpot, .
  3. (en) Steve Butts, « Combat Mission: Barbarossa to Berlin », sur IGN, .
  4. Dinowan, « Test : Combat Mission 2: Barbarossa to Berlin », sur Jeuxvideo.com, .
  5. Bob Arctor, « Combat Mission 2: Barbarossa to Berlin », Joystick, no 142,‎ , p. 128-130 (ISSN 1145-4806).
  6. (en) « Combat Mission: Barbarossa to Berlin », sur GameRankings.