Comanche (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Comanche
Pays États-Unis
Région Oklahoma
Nombre de locuteurs 200[1]
Classification par famille
Codes de langue
IETF com
ISO 639-3 com
Glottolog coma1245
Carte
Distribution de la langue comanche aux États-Unis.
Distribution de la langue comanche aux États-Unis.

Le comanche est une langue uto-aztèque de la branche des langues numiques parlée aux États-Unis, en Oklahoma, autour des villes de Walters, Cache et Lawton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le comanche est proche du shoshone. Avant 1600, Shoshones et Comanches formaient un seul peuple et vivaient dans le Wyoming, dans la région de la Wind River[2]. Après cette date, les Comanches ont migré vers le sud.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, parmi les troupes alliées qui débarquèrent en Normandie le , il y avait treize Comanches dans la 4e division d'infanterie, 4e compagnie de transmissions. Sous le feu de l'ennemi, ils posèrent des lignes de communication et échangèrent des messages dans une langue qui n'avait jamais été parlée en Europe, le comanche codé. Pendant le reste de la guerre, les Comanche Code Talkers, les Numurekwa'etuu[3], jouèrent un rôle essentiel en transmettant des ordres et des messages dans un code qui ne fut jamais déchiffré par les Allemands[4].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ii [] ʉ [ɨ] ʉʉ [ɨː] u [u] uu []
Moyenne o [o] oo []
Ouverte a [a] aa []

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Palatale Vélaire Glottale
Occlusives p [p] t [t] k [k] kw [] ʔ [ʔ]
Fricatives s [s] h [h]
Affriquées c [ts]
Nasales m [m] n [n]    
Semi-voyelles w [w] y [j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue[com]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. Jean Charney
  3. Frédéric Veille et Frédéric Leterreux, Histoires insolites du Débarquement. City Éditions, 2014. (ISBN 978-2-8246-0448-0), pp. 97-98. lire en ligne
  4. William C. Meadows, The Comanche Code Talkers of World War II, Austin, University of Texas Press, 2002, 320 p. (ISBN 0292752636)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William Bright (avec Alice Anderton et Sean O’Neill), « Comments on spelling systems », dans Native American Placenames of the Southwest: A Handbook for Travelers, , xxi-xxiii (ISBN 978-0-8061-2444-5)
  • (en) Jean Ornsbee Charney, A Grammar of Comanche, Lincoln, University of Nebraska Press, coll. « Studies in the Anthropology of North American Indians », (ISBN 0-8032-1461-8)
  • (en) Lila Wistrand Robinson et James Armagost, Comanche Dictionary and Grammar, Dallas, Summer Institute of Linguistics, (ISBN 0-88312-715-6, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]