Aller au contenu

Comacina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Comacina
Île Comacina située sur le Lario.
Île Comacina située sur le Lario.
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Localisation Lac de Côme
Coordonnées 45° 57′ 53″ N, 9° 10′ 35″ E
Géologie Île lacustre
Administration
Région Lombardie
Province Province de Côme
Commune Ossuccio
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : Lombardie
(Voir situation sur carte : Lombardie)
Comacina
Comacina
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Comacina
Comacina
Île en Italie

L’île Comacina (en italien : isola Comacina) est une île située sur le Lario, dans la branche de Côme, dans la commune d’Ossuccio, en Italie. Elle est située à une centaine de mètres du rivage, si bien que certaines personnes n’hésitent pas à effectuer la traversée à la nage.

Histoire[modifier | modifier le code]

Église sur l’île Comacina.

Selon Paul Diacre, l'île Comacina fut à la fin du VIe siècle une forteresse byzantine défendue par un général nommé Francion qui luttait depuis 20 ans contre les envahisseurs lombards. Sous le règne de leur roi Authari (584-590), ces derniers bloquèrent Francion dans l'île qui capitula au bout de 6 mois de siège.

Dès le VIIe siècle, elle est probablement le lieu d'origine des maestri comacini.

L'île fut pendant une courte période sous souveraineté belge. Elle fut offerte en cadeau en 1918 par son propriétaire Auguste Caprani à Albert Ier de Belgique, par sympathie à la suite de l'effort de guerre belge au cours de la Première Guerre mondiale[1]. La Belgique la rendit cependant à l'État italien en 1920, à condition qu'elle serve de résidence à des artistes belges ou italiens. Trois villas sont construites en 1940 et habitées de 1960 à 1999. Elles se dégradent cependant et finissent par être abandonnées[2],[3].

Les villas sont restaurées en 2011, l'une est destinée à un artiste italien, l'autre à un artiste de la communauté française, la troisième à un artiste de la communauté flamande[3]. Un dossier de candidature doit être déposé par les artistes pour en bénéficier, pour une durée n'excédant pas 21 jours[4].

Artistes résidents de la Fédération Wallonie-Bruxelles[modifier | modifier le code]

2011: Aurore Dal Mas, Gérald Dederen, Anne et Mireio Jones, Catherine Lambermont, David Marle
2012: Pierre Berthet, Beata Szparagowska, Patrick Carpentier, Carine Ermans, Jean-Luc Outers
2013: Brigitte Grignet, Julie Bougard, Jean-Pierre Outers, Adrien Tsilogiannis
2014: Michel Clerbois, Maria Eugenia Lopez, Joëlle Sambi
2015: Louise Emö, Anne Bossuroy, Massao Mascaro, Zeno Graton, Deborah Robbiano, Shantala Pèpe
2016: Ivan Tirtiaux, Polina Akhmetzyanova, Emilia Stéfani-Law, Sébastien Pauwels
2017: Lazare Gousseau, Boris Tilquin, Myriam Pruvot, Jonathan Lempereur, João Freitas
2018: Sybille Deligne, Elise Peroi

Monuments[modifier | modifier le code]

La basilique Sant'Eufemia se trouve sur l'île.

Fête[modifier | modifier le code]

La fête de San Giovanni, le , s’y déroule chaque année.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Comacina, l’île aux artistes », sur La Libre.be, (consulté le )
  2. Wallonie-Bruxelles International, Résidences d'artistes - Isola Comacina
  3. a et b Sophie Lebrun, « Comacina, l’île aux artistes », sur lalibre.be, (consulté le ).
  4. « Appel à candidatures: Résidences d’artistes sur l’Ile de Comacina - 2020 », sur wbi.be (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]