Comédie érotique italienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le cinéma image illustrant l’Italie
Cet article est une ébauche concernant le cinéma et l’Italie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

La comédie érotique italienne, ou sexy comédie à l'italienne, est un sous-genre du cinéma italien qui se situe au carrefour entre la comédie humoristique paillarde et le film érotique, et dont l'âge d'or se situe dans les années 1970. La comédie érotique à l'italienne suit une trame scénaristique simple plus ou moins similaire : un protagoniste masculin, généralement maladroit et idiot (souvent incarné par des acteurs comme Alvaro Vitali, Lino Banfi ou Renzo Montagnani), tente d'attirer l'attention et d'obtenir les faveurs de l'héroïne, qui est invariablement une femme à moitié dénudée (Edwige Fenech, Serena Grandi, Carmen Russo, Laura Antonelli, etc.). L'action se déroule souvent dans des casernes militaires, des écoles ou des hôpitaux.

On reconnaît également le nom des mêmes réalisateurs qui reviennent souvent et collaborent parfois dans les différentes productions : Michele Massimo Tarantini, Nando Cicero, Mariano Laurenti, Giuliano Carnimeo.

La majorité de ces films ont connu plusieurs vies, sous différentes étiquettes : "La toubib" "La prof", "La flic", "La lycéenne" ou "L'infirmière". Puis, plus tard, on a dévié l'intérêt vers Alvaro Vitali et retitré les mêmes productions pour les relancer dans le marché sous le label du "Con". Ainsi, par exemple, La Toubib du régiment (Nando Cicero, 1976) fut relancé, quelques années plus tard, sous le titre Le Con et La Toubib en délire ; La Toubib aux grandes manœuvres (Nando Cicero, 1977) est devenu Le Con et La Toubib aux grandes manœuvres, et ainsi de suite.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]