Colville Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sir Colville Young
Illustration.
Sir Colville Young en novembre 2013.
Fonctions
Gouverneur général du Belize
En fonction depuis le
(25 ans, 4 mois et 5 jours)
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Manuel Esquivel
Said Musa
Dean Barrow
Prédécesseur Dame Elmira Minita Gordon
Biographie
Nom de naissance Colville Norbert Young
Date de naissance (86 ans)
Lieu de naissance Belize City (Belize)
Nationalité bélizienne
Parti politique Parti démocratique uni
Diplômé de Université des Indes occidentales
Université d'York
Religion Anglicanisme

Colville Young
Gouverneurs généraux du Belize

Sir Colville Young (né le ) est un homme d'État. Il est l'actuel gouverneur général du Belize (depuis 1993). Il a été fait chevalier en 1994.

En tant que gouverneur général, il est le représentant officiel au Belize de la reine du Belize, Élisabeth II.

Études[modifier | modifier le code]

Sir Colville a obtenu une licence d'anglais à l'Université des Indes occidentales, et un doctorat en linguistique à l'Université d'York.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, Young était membre du parti d'opposition national pour l'indépendance. Il s'est présenté comme candidat du NIP à l'Assemblée législative du Honduras britannique dans la circonscription électorale de Mésopotamie en 1965 et en 1969, mais a été battu à deux reprises par C. L. B. Rogers, président sortant du Parti populaire unifié.

Avec le futur Premier ministre Manuel Esquivel, Young était l'un des membres fondateurs du Parti libéral, un parti politique de courte durée, favorable aux entreprises, qui a fini par devenir une partie du Parti démocratique unifié (UDP). Après cela, Young était intéressé par le développement du Belize dans le monde universitaire et dans l'éducation, et après son retour d'Angleterre, il a commencé à essayer de faire progresser le pays à cet égard. À la fin des années 1980, Young est devenu président du University College of Belize, l’un des cinq établissements de tutelle de l’Université du Belize, et l’un de ses principaux conférenciers. [3]

Sir Colville fut l'un des fondateurs du Parti libéral, parti politique qui ne subsista que brièvement avant de se fondre dans le Parti démocratique uni. Il a enseigné à l'Université du Belize (University of Belize).

Passionné de musique, il a écrit entre autres des opéras et des cantates. Il a également publié plusieurs livres traitant de la littérature bélizienne. En 1993, il publia Pataki Full, un recueil de ses propres histoires courtes. Proverbes du Belize créole, De One Caribbean Corner et Caribbean Corner Calling, les deux derniers contenant des poèmes en anglais et le créole de Belize. livres, Proverbes créoles est son plus reconnu. Ses histoires ont été présentées dans la série Belizean Writers dans "Snapshots of Belize", et une pièce de théâtre Riding Haas dans l'anthologie dramatique Ping Wing Juk Me, également dans la série.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]