Columbus (Géorgie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Columbus.
Columbus
Columbus Georgia skyline.jpeg
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
572 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
74 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Muscogee County Georgia Incorporated and Unincorporated areas Columbus Highlighted.svg
Démographie
Population
189 885 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
332 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Jumelages
Histoire
Origine du nom
Fondation
Identifiants
Code postal
31820, 31829, 31914, 31917, 31997–31999, 31993–31994, 31900–31909Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
13-19007Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Site web

Columbus est une ville de Géorgie, dans le comté de Muscogee, aux États-Unis. La ville s'étend sur toute la superficie du comté, les deux administrations ayant fusionnées. Sa population s’élevait à 189 885 habitants lors du recensement de 2010, estimée à 194 058 habitants en 2017.

Elle est connue pour abriter Fort Benning, un important centre de formation de l'US Army.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2000, le recensement établissait la population de Columbus à 187 291 habitants. La ville est le siège du comté de Muscogee. La ville a été créée en 1828. Columbus était située à la fin de la partie navigable de la rivière Chattahoochee et sur la dernière portion de la route fédérale avant d’entrer en Alabama. La ville tient son nom de Christophe Colomb et ses fondateurs ont été largement influencés par les écrits de Washington Irving. Le plan de la ville fut dessiné par le docteur Edwin L. DeGraffenried, qui la plaça sur une petite colline surmontant la rivière. De l’autre côté de la Chattahoochee se trouve Phenix City, Alabama, située sur un fuseau horaire différent.

La rivière servit comme le lien qui reliait Columbus au monde, particulièrement les plantations de la région aux marches internationaux de coton de la Nouvelle Orléans et jusqu’à Liverpool en Angleterre. L’importance commerciale de la ville s’accrut dans les années 1850 avec l’arrivée du chemin de fer. De plus, plusieurs usines de textile se développèrent le long de la rivière, apportant une activité industrielle dans une région dépendante de l’agriculture. En 1860, la ville était l’un des plus importants centres industriels du sud, lui valant le surnom de Lowell du Sud, en référence à la ville industrielle du Massachusetts.

Quand la guerre de Sécession fut déclarée en 1861, les industries de Columbus augmentèrent leur production et Columbus devint l’un des plus importants centres industriels de la Confédération. En plus du textile, la ville avait une usine sidérurgique ainsi qu’un chantier naval pour la marine de la Confédération. La ville vit son unique bataille un dimanche de Pâques, le 16 avril 1865, quand un détachement de l’armée de l’Union, sous le commandement du général James H. Wilson, attaqua la ville et brûla une bonne partie de ses installations industrielles. L’inventeur du Coca Cola, John Pemberton fut d’ailleurs blessé dans cette bataille. Le propriétaire du dernier vaisseau négrier, Charles Augustus Lafayette Lamar, fut également tué au cours de cette bataille. Ironiquement, la bataille se produisit après que le Général de la Confédération, Robert Lee, ait capitulé à la Appomattox Court House, marquant la fin de la guerre de Sécession. Un repère historique fut érigé à Columbus signalant le combat comme “La dernière bataille dans la guerre entre les États”. La reconstruction commença rapidement après l’arrêt des hostilités et la prospérité s’ensuivit. L’industrialisation de la ville permit un développement rapide ; la ville dépassa son périmètre original.

Columbus possède aujourd'hui une université : la Columbus State University (appelée communément par ses élèves "CSU") de 7 000 étudiants, fondée en 1958. La ville est le siège de plusieurs entreprises nationales telles que Aflac, TSYS, Synovus et les Carmike Cinemas.

Dans les années 1990, la ville déclencha d’importants projets, tels que la construction de plusieurs infrastructures : un stade de Softball qui accueillit les compétitions de cette discipline durant les jeux olympiques de 1996, une promenade le long de la Chattahoochee, le musée naval de la guerre de Sécession a Port Columbus, le Coca Cola challenger Space Science Center ainsi qu’un aménagement des routes composé d’un nouveau pont au-dessus de la Chattahoochee reliant Columbus à Phenix City. À la fin des années 1990 et au début des années 2000, l’activité commerciale se développa au nord du centre-ville, le long de la I-185. Dans les années suivantes, le développement continuera à commencer par l’expansion de Fort Benning qui va accueillir plus de 15 000 nouvelles troupes.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.
18301 152
18403 114 +170,31 %
18505 942 +90,82 %
18609 621 +61,92 %
18707 401 -23,07 %
188010 123 +36,78 %
189017 303 +70,93 %
190017 614 +1,8 %
191020 554 +16,69 %
192031 125 +51,43 %
193043 131 +38,57 %
194053 280 +23,53 %
195079 611 +49,42 %
1960116 779 +46,69 %
1970155 028 +32,75 %
1980169 441 +9,3 %
1990178 681 +5,45 %
2000186 291 +4,26 %
2010189 885 +1,93 %
Est. 2017194 058 +2,2 %
Composition de la population en % (2010)[1],[2]
Groupe Columbus Drapeau de la Géorgie (États-Unis) Géorgie Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 46,3 59,7 72,4
Afro-Américains 45,5 30,5 12,6
Métis 3,0 2,1 2,9
Asiatiques 2,2 3,3 4,8
Autres 2,4 4,1 6,2
Amérindiens 0,4 0,3 0,9
Total 100 100 100
Latino-Américains 6,4 8,8 16,7

Transports[modifier | modifier le code]

Columbus possède un aéroport (Columbus Metropolitan Airport, code AITA : CSG).

Taux de criminalité[modifier | modifier le code]

En 2006, Columbus avait un taux de criminalité de 7 850,6 pour 100 000 habitants. Cela dépasse de 75 % le taux national américain qui est de 4 479,3 crimes pour 100 000 habitants. À titre de comparaison, le taux de criminalité de New York est de 2 517 pour 100 000 personnes. Le taux de crimes violents était lui de 620,8 pour 100 000, comparé au taux national de 553,5.

Sports[modifier | modifier le code]

  • Columbus Woodbats, baseball : Great South League: Golden Park
  • Columbus Cottonmouths, hockey sur glace : Southern Professional Hockey League: Columbus Civic Center
  • Columbus Lions, football en salle : American Indoor Football Association: Columbus Civic Center

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Columbus (Géorgie).

Source[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Columbus, GA Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 2 mars 2016).
  2. (en) « Population of Georgia - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 2 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Columbus (Géorgie).