Colt Python

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Colt Python
Image illustrative de l’article Colt Python
Colt Pythons avec un canon de 6 pouces (15 cm) et 4 pouces (10 cm) et une finition nickel.
Présentation
Pays États-Unis
Type revolver
Munitions .357 magnum
Fabricant Colt
Production 1955-2005
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 935 ; 1 077 ; 1 233 ; ou 1 360 g (suivant le canon)
Longueur(s) 203 ; 241 ; 292 ; ou 343 mm (suivant le canon)
Longueur du canon 63,50 ; 101,60 ; 152,40 ; ou 203,20 mm (2,5 ; 4 ; 6 ou 8 pouces)
Caractéristiques techniques
Architecture Carcasse fermée avec barillet basculant. Canon lourd à bande ventilée
Mode d'action double
Capacité 6 cartouches
Viseur hausse et guidon, réglables
Variantes Python Elite (modèle de luxe en inox)/Python Hunter (canon de 20 cm et lunette 2X)

Le Colt Python est un célèbre modèle de révolver créé par la firme américaine Colt's Manufacturing Company.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Colt Python a été présenté par la compagnie de Colt (États-Unis) en 1955. Il était disponible dans différentes longueurs de canon, appropriées à la défense personnelle (2,5[a] et 4 pouces), aux services de police et de sécurité (4 et 6 pouces), à la chasse et au tir sportif (de 6, 8 et 10 pouces selon les variantes).[réf. souhaitée]

La finition du Colt Python est luxueuse et son mécanisme, bien que critiqué parfois par certains spécialistes, est particulièrement soigné.

Colt Python, ici avec un canon de 10 cm et une finition « Royal Blue ».

Diffusion[modifier | modifier le code]

Cette arme, coûteuse, fut néanmoins en service parmi les personnels du Colorado State Patrol (en) avec canon de 10 cm (remplacés ensuite par des .40 SW), Georgia State Patrol (en) et Florida Highway Patrol (en).[réf. souhaitée]

Elle fut aussi utilisée par l'assassin de la journaliste Veronica Guerin.[réf. nécessaire]

Critiques[modifier | modifier le code]

L'historien officiel de Colt, R.L. Wilson, a décrit le Colt Python comme « la Rolls-Royce des revolvers Colt »[1] et l'historien des armes à feu Ian V. Hogg (en) l'a qualifié de « meilleur revolver du monde »[2].

Cependant, le revolver n'est pas sans détracteurs. Un des inconvénients pointés par ce revolver est sa perte de précision lors des tirs intensifs continus[3]. Il s’agit d’une condition dans laquelle le barillet du revolver ne tourne pas dans un alignement exact avec le cône de forçage ; un tireur peut donc être aspergé d’agent propulsif brulant lors du tir, ou le revolver peut ne pas se déclencher lorsqu’il est utilisé en double action. Lorsque cela se produit, le mécanisme doit être resynchronisé.

L'auteur Martin Dougherty souligne également le poids du Python, car il est assez lourd pour une arme de poing de son calibre, allant de 2,4 lbs (1,1 kg) à 2,6 lbs (1,2 kg). Cela rend le Python comparable au premier Smith & Wesson en .357, le M27 qui pèse 2,6 lbs (42 onces). Les deux revolvers sont plus légers de 6 à 9 onces que le plus puissant M29 en .44 Magnum de Smith & Wesson, qui pèse 3,0 lb dans une configuration de barillet de 6½ pouces (1,36 kg)[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Colt « Python 357 » marqué sur le canon.

Films[modifier | modifier le code]

La bande ventilée du canon lourd du Colt Python a rendu sa silhouette célèbre. Cette arme est notamment au centre du film Police Python 357 (1976) d'Alain Corneau mettant en vedette Yves Montand.

C'est également l'arme de poing du Commandant Josselin Beaumont, interprété par Jean-Paul Belmondo dans le film Le Professionnel (1981) de Georges Lautner et celle du policier interprété par David Soul dans le film Magnum Force (1973) de Ted Post.

Télévision[modifier | modifier le code]

Le Colt Python est l'arme personnelle du personnage de dessin animé Ryô Saeba (City Hunter / Nicky Larson), du Lieutenant David Solomon (Soda), du Lieutenant Ken Hutchinson (Starsky et Hutch) et du personnage de manga Cobra.

Le capitaine Cherif de la P.J. lyonnaise utilise un Colt 357 inox en 4 pouces et Rick Grimes (interprété par Andrew Lincoln) de la série The Walking Dead, un canon de 6 pouces.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le Colt Python est également présent dans les jeux vidéo suivants.

Imitations à blanc[modifier | modifier le code]

La popularité du Colt Python a amené des fabricants allemands et italiens à produire des répliques tirant des balles à blanc (voire de la grenaille avant 1995 pour le marché français). Ces armes sont souvent utilisés dans des films noirs ou des séries télévisées françaises ou européennes et même américaines.[réf. souhaitée]

Parmi celles-ci les répliques « Reck » et « Bruni » sont les plus diffusées.[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il semblerait que cette version, pourtant franchement trop courte pour une munition de cette puissance, soit particulièrement recherchée. Probablement par le simple fait qu'il y en a eu beaucoup moins de vendus.
  2. Cette arme fut offerte à l'écrivain Ian Fleming dans sa version 2,5 et revendue en mars 2007 chez Bonhams pour le montant record de 12 000 livres (environ 13 000 euros). Il était gravé sur le côté gauche : « PRESENTED TO IAN FLEMING BY COLT'S PATENT FIRE ARMS MFG. CO »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) R.L. Wilson, The Colt Heritage, New York City, Simon & Schuster, 1987, p. 272.
  2. (en) Ian V. Hogg (en), Military Small Arms: 300 Years of Soldiers' Firearms, Salamander Publishing, 1994.
  3. (en) Rich Grassi, « C&S Python .357MAG », Combat Handguns,
  4. (en) Martin Dougherty, Small Arms: From the Civil War to the Present Day, New York City, Fall River Press, 2005, p. 48. (ISBN 978-0-7607-6329-2)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]