Coloration de Perls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La technique de Perls est une technique de coloration cytochimique de tissus utilisée en hématologie. Elle permet de mettre en évidence le fer fixé dans l'hémosidérine colorée en bleu par le bleu de Prusse[note 1] ; les noyaux sont mis en évidence par le rouge nucléaire.

coloration de perls
Coloration de Perls

Technique[modifier | modifier le code]

Technique développée par le pathologiste allemand Max Perls consistant à faire précipiter le fer grâce à du ferrocyanure de potassium[1].

ferrocyanure
L'ion hexacyanoferrate(III) ou ion ferricyanure

Intérêt clinique[modifier | modifier le code]

sideroblast
Sidéroblaste en couronne avec coloration de Perls

La coloration de Perls est majoritairement employée pour diagnostiquer les syndromes myélodysplasiques par l'identification de sidéroblastes en couronnes sur les myélogrammes. Ces cellules sont des globules rouges immatures dont les granulations d'hémosidérine entourent le noyau[2].

La coloration peut également servir dans l'exploration des anémies pour évaluer la localisation et le métabolisme du fer[3],[4]. Les corps de Pappenheimer sont aussi visualisables[5],[6].

Hors hématologie, elle peut être utile dans certaines pathologies hépatiques (hépatocarcinomes, Hémosidérose).

La réaction chimique entre le fer et le bleu de Prusse est la suivante[7] :

4 Fe Cl3 + 3 K4Fe (CN)6    Fe4[Fe(CN)6]3 + 12 KCl
(fer ferrique) + (ferrocyanure de potassium) → (ferrocyanure ferrique ou bleu de Prusse)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aussi appelé bleu de Berlin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]