Coloration à l'argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coloration à la méthénamine d'argent de Grocott (en) montrant un tissu de foie infecté par la champignon Histoplasma capsulatum.

La coloration à l'argent est l'utilisation de sels métalliques d'argent pour colorer différents objets, notamment en histologie.

Applications[modifier | modifier le code]

Histologie[modifier | modifier le code]

Ce colorant sert à identifier des composants intra et extracellulaires, notamment l'ADN et les protéines.

Art[modifier | modifier le code]

Le jaune d'argent est une teinture à base de chlorure ou nitrate d'argent (mélange de sels d'argent et d'ocre jaune neutre) utilisé comme peinture à partir des années 1300 (Angleterre, France). Il se pose sur la face externe du verre blanc, pénètre par le processus de cémentation et se cuit comme une grisaille, permettant notamment de souligner les architectures, de varier à l'infini et d'enrichir la composition des vitraux, conformément aux canons du gothique flamboyant[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tanguy Daniel, Anne Brignaudy, Les Vitraux de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper, Presses universitaires de Rennes, , p. 276