Color me rad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La course Color Run à Paris en 2014

Color Me Rad et The Color Run sont deux entreprises américaines qui organisent depuis 2012 des événements ludiques de 5 km[1]. La Color me rad est une course à pied et à thème similaire à The color run. Course non chronométrée sur une distance de 5 km, elle consiste à jeter sur les participants vêtus de T-shirt blancs, des poudres colorées tous les kilomètres et est inspirée par la fête nationale indienne la Holi communément appelée « la fête des couleurs »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Color Run est inspirée de la célébration indienne et hindouiste Holi[3]. Les courses colorées nous viennent des États-Unis, dont la première épreuve a eu lieu en 2012 à Phoenix[2]. Color me rad est initiée par Philippe Lamblin[réf. nécessaire].

Participation financières aux courses et destinataires de l'argent[modifier | modifier le code]

Les participants aux courses payent des frais d'inscription (environ 35 euros). Les deux compagnies (Color Me Rad et The Color Run) remettent une partie de leurs profits à des œuvres caritatives locales mais n'indiquent pas dans quelle proportion[1]. Un des destinataires est la Société de leucémie et de lymphome du Canada[4]. Le but principal de ces courses (Color Me rad et The Color Run) est de faire gagner de l'argent aux deux entreprises.

Composition de la poudre colorée[modifier | modifier le code]

La poudre de couleur utilisée est de la fécule de maïs. D'après «Color me rad», elle est non-toxique, non urticante et anti-allergène, approuvée par l’Union européenne pour l’utilisation dans la nourriture ou les cosmétiques[5].

Lieux[modifier | modifier le code]

La Color Run à Munich en 2013

Ceci est un liste de quelques courses Color Me Rad et The Color Run.

États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Phoenix en 2012[2]

Canada[modifier | modifier le code]

Rimouski, le 10 septembre 2016

France[modifier | modifier le code]

Autres pays[modifier | modifier le code]

La Color Run est présente dans 170 villes à travers le monde, réparties dans 30 pays[15].

Variante[modifier | modifier le code]

SkiColor est une variante à ski[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ariane Gagné et Émilie Bergeron / Agence QMI, « Color Me Rad et The Color Run: courir pour une bonne cause ? », sur journaldemontreal.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  2. a b et c A.M et G.M, « Color Me Rad et The Color Run : deux courses pour voir la vie en rose ! », sur rmcsport.bfmtv.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  3. a et b Nicolas Alamone, « Color Me Rad et SkiColor, deux courses pour les amoureux des couleurs », sur lexpress.fr, (consulté le 24 janvier 2016).
  4. Brigitte Lavoie et Caroline Grégoire, « Color Me Rad: «Bonheur» et fous rires au rendez-vous », sur lapresse.ca, 7 septembre 2013, mis à jour le 8 septembre 2013 (consulté le 24 janvier 2016).
  5. Frederic Brenon, « «Color me rad» la course déjantée venue des États-Unis débarque à Nantes », sur 20minutes.fr, (consulté le 24 janvier 2016).
  6. ISABELLE VERGE, « Color me rad : une course multicolore », sur journaldemontreal.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  7. Agence QMI, « La folie Color Me Rad s’empare de Montréal », sur journaldemontreal.com, (consulté le 24 janvier 2016).
  8. Valérie Gaudreau, « Deux courses colorées à Québec cet été », sur lapresse.ca, (consulté le 24 janvier 2016).
  9. Chloé Cotnoir, « Une course colorée et brillante en septembre », sur lapresse.ca, (consulté le 24 janvier 2016).
  10. a b c d e et f « Color Me Rad : la célèbre course colorée débarque dans 5 nouvelles villes à partir de la rentrée », sur doctissimo.fr, (consulté le 24 janvier 2016).
  11. Sibylle Laurent, « Vos plus belles photos de la Color Run, la course où l’important n’est pas de gagner mais d’être coloré », sur metronews.fr, (consulté le 24 janvier 2016).
  12. « The Color Run : un arc-en-ciel de coureurs à Paris », sur directmatin.fr, (consulté le 24 janvier 2016).
  13. « Quimper. Breizh color revient le 1er juillet 2017 à Créac’h Gwen », sur ouest-france.fr,
  14. Centre France, « L'EGC de Sens organise son premier Color Run », lyonne.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  15. Claude Plante, « Plusieurs rues fermées pour la Color Run », sur lapresse.ca, (consulté le 24 janvier 2016).
  16. « Color Run », sur mad.lesoir.be (consulté le 24 janvier 2016).
  17. (de) « THE COLOR RUN: Laufen Sie sich bunt! »,

Liens externes[modifier | modifier le code]