Colonne de Pompée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Colonne de Pompée

La Colonne de Pompée est une colonne monolithique en granit rouge d'Assouan qui se trouve dans le parc archéologique d'Alexandrie en Égypte, à l'endroit où se trouvait le Sérapéum.

Description[modifier | modifier le code]

La colonne qui mesure 29 m de haut a un diamètre à sa base de 3 m et 2,5 m pour les deux tiers supérieurs. Son poids est estimé à 285 tonnes[1]. La colonne est surmontée par un chapiteau corinthien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce sont les croisés qui ont donné le nom à cette colonne[2]. Ils estimaient qu'elle est construite à l'endroit où César aurait enterré le général romain Pompée[3],[4] . Il semble qu'en réalité la colonne a été érigée en honneur de l'empereur Dioclétien qui a assiégé la ville pendant huit mois afin de l'arracher à l'usurpateur Lucius Domitius Domitianus. Dioclétien y aurait détourné un chargement de blé destiné à Rome afin de secourir la population victime de la famine (298)[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephen Williams, Diocletian and the Roman Recovery, Londres, Routledge, (ISBN 0-415-91827-8), p. 254

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Adam: À propos du trilithon de Baalbek: Le transport et la mise en œuvre des mégalithes. dans: Syria, Bd. 54, 1977, S. 31–63 (50f.).
  2. (it) « Egitto », sur Google Books, (consulté le 25 août 2017), p. 194.
  3. Appien, bella civilia 2, 380.
  4. Dion Cassius, 42, 8, 1.
  5. Stephen Williams 1996, p. 254.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :