Colonne de Maenius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Colonne de Maenius
Lieu de construction Regio VIII Forum Romanum
Forum Romain, Comitium
Date de construction 338 av. J.-C.
Ordonné par Caius Maenius
Type de bâtiment Colonne commémorative
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Colonne de Maenius
Localisation de la colonne dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 34″ nord, 12° 29′ 06″ est
Liste des monuments de la Rome antique

La colonne de Maenius ou colonne Maenia (en latin : Columna Maenia) est une colonne commémorative située à Rome sur le Forum Romain.

Localisation[modifier | modifier le code]

La colonne se dresse entre le Comitium, la basilique Porcia et le Tullianum[a 1], à proximité de la Graecostasis, tribune utilisée par les ambassadeurs étrangers, et des Rostres républicains[1], ce qui correspond à l'extrémité nord-est de l'arc de Septime Sévère sous l'Empire[2].

Fonction[modifier | modifier le code]

D'après Pline l'Ancien, avant 267 av. J.-C. et l'introduction à Rome du premier cadran solaire, la colonne sert de repère pour évaluer l'heure dans la journée. Un accensus consulum installé devant Curia Hostilia annonce l'heure à midi quand le soleil se trouve entre les Rostra et la Graecostasis et la supremam horam, c'est-à-dire le crépuscule, quand le soleil passe entre la colonne de Maenius et le Tullianum[3],[2].

Les esclaves et les voleurs sont jugés près de cette colonne[4]. Certains d'entre eux sont liés à la colonne en guise de supplice public[5]. À l'époque de Cicéron, les noms des débiteurs défaillants y sont affichés par leurs créditeurs lésés[2],[a 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La colonne est érigée en 338 av. J.-C. par le consul Caius Maenius pour commémorer ses victoires militaires sur les Latins et les Volsques venus soutenir les Antiates révoltés contre Rome lors d'une bataille sur la rivière Astura[6],[a 3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sources modernes :
  1. Platner et Ashby 1929, p. 131.
  2. a b et c Richardson 1992, p. 94.
  3. Coarelli 2007, p. 51.
  4. De Florgy 1836, p. 83.
  5. Harris 2013, p. 128.
  6. Duret et Néraudeau 2001, p. 79.
  • Sources antiques :
  1. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, VII, 212
  2. Cicéron, Pro Caecina, 50
  3. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, XXXIV, 20

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dumont De Florgy, Les antiquités de Rome : description sommaire des principaux monuments de l'histoire et des arts de la capitale du monde catholique, Bruxelles, Adolphe Wahlen, , 363 p. (OCLC 31915738, lire en ligne)
  • Luc Duret et Jean-Paul Néraudeau, Urbanisme et métamorphose de la Rome antique, Les Belles Lettres, coll. « Realia »,
  • (en) Filippo Coarelli, Rome and environs : an archaelogical guide, Londres, University of California Press,
  • (en) Cyril M. Harris, Illustrated Dictionary of Historic Architecture, Courier Corporation,
  • (en) Samuel Ball Platner et Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Londres, Oxford University Press, , 608 p.
  • (en) Lawrence Richardson, A New Topographical Dictionary of Ancient Rome, Johns Hopkins University Press, , 488 p. (ISBN 0801843006)
Plan du Comitium républicain (avant César)
En pointillé, le tracé du Comitium archaïque. En gris foncé, la silhouette de la Curia Iulia indiquée pour information.
Plan du Forum Romain
Liste des édifices du Forum Romain
Plan du forum à la fin de l'époque républicaine.
Plan du forum à la fin de l'Empire.