Colonne d'air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La colonne d'air est le volume d'air, premièrement emmagasiné dans les poumons, deuxièmement mis en pression à l'aide du diaphragme (muscle ventral) et des muscles de la sangle abdominale (grand droit de l'abdomen et obliques interne et externe de l'abdomen), troisièmement géré par les lèvres ou la langue (organe faisant office de robinet), enfin poussé (en débit et vitesse) dans un instrument de musique à vent créant ainsi des vibrations. Ces vibrations ont à une ou plusieursfréquence en relation avec la note entendue, et correspondent à un régime de résonance. Il est fondamental de conserver pendant plusieurs secondes la colonne d'air et de moduler les débits et vitesses afin de créer des sons harmonieux, justes et précis.

On peut diviser cette colonne d'air en trois sections à savoir : La première est celle dans le corps humain et concerne tous les organes et muscles permettant de conserver une quantité importante d'air, de créer une pression suffisante et de gérer les débits sur une grande longueur temporelle (jusqu'à un minute après des entrainements) La deuxième est la gestion dans l'organe de régulation, que ce soit lors de l'inspiration pour bien remplir les poumons, et de des expirations en utilisant la langue ou les lèvres. La troisième section est se trouve dans le corps de l'instrument, créant ainsi le son régulé par les trous et pistons ouverts ou fermés par les doigts du musicien.

Le principe du jeu musical repose parfois sur l'exploitation des modes harmoniques. Mais toutes les notes n'étant pas accessibles ainsi, il faut modifier la géométrie de la colonne d'air. Deux méthodes principales se dégagent alors :

Sur certains instruments, la clarinette par exemple, il faut également changer la physionomie de la bouche (pression de la mâchoire, hauteur de la langue, position des lèvres) afin d'accéder aux notes.

Pour les changements de registre plus facile, il faut parfois briser la colonne d'air en utilisant un doigté différent lorsqu'il s'agit d'une harmonique.