Colonel de Basil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 20 juillet 2016 à 15:01 et modifiée en dernier par Chris a liege (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Colonel de Basil
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Paris (France)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Pseudonymes
Plukovník de Basil, Colonel de Basil, Wassily de Basil, Colonel Wassily de Basil, Полковник де БазильVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Vassili Grigorievitch Voskressenski, dit le colonel W. de Basil (Kaunas, - Paris, ), est un directeur de ballet russe.

Ancien officier de l'armée impériale russe, prétendu général cosaque, il devient l'assistant, en 1925, du prince Zeretelli, qui organise les saisons parisiennes et londoniennes d'opéra russe[1].

Basil fonde, en 1932, les Ballets russes de Monte-Carlo avec René Blum, frère de l'homme d'État Léon Blum, et en reste seul directeur jusqu'à sa mort.

Après la rupture avec Blum, Basil rebaptise plusieurs fois sa compagnie, qui devient tour à tour les Ballets russes du colonel W. Basil (1935-1938), Covent Garden Russian Ballet (1938-1939) et Original Ballet Russe (1939-1948).

S'inspirant des Ballets russes de Serge de Diaghilev, sans posséder sa culture artistique ni son talent d'impresario, Basil est un administrateur et habile négociateur qui parvient à en perpétuer l'esprit et à convaincre les anciens émules des Ballets russes, comme Boris Kochno, David Lichine, Léonide Massine, Michel Fokine et George Balanchine, ainsi que les artistes Alexandre Benois, Christian Bérard, André Derain, Raoul Dufy, Nathalie Gontcharova et Giorgio De Chirico.

Orientant ses activités principalement en Grande-Bretagne et hors d'Europe, il a contribué à la diffusion de la danse classique européenne aux États-Unis.

Notes et références[modifier | modifier le code]