Collines de Cleveland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collines de Cleveland
Carte du parc national des North York Moors avec les collines de Cleveland à l'ouest.
Carte du parc national des North York Moors avec les collines de Cleveland à l'ouest.
Géographie
Altitude 454 m, Urra Moor
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté non-métropolitain Yorkshire du Nord
Géologie
Roches Shale, grès

Les collines de Cleveland sont un massif de la frange nord-ouest des parc national des North York Moors dans le Yorkshire du Nord, en Angleterre. Elles dominent les bassins de Cleveland et de Teesside. Une section du chemin de grande randonnée de Cleveland Way, long de 177 km, traverse ces collines ; c'est aussi un tronçon du chemin des deux mers de Wainwright (Coast to Coast Walk). Ces collines, qui surgissent de la plaine de la vallée de la Tees au nord, comptent de nombreux sites touristiques comme la colline conique de Roseberry Topping, près du village de Great Ayton (patrie du capitaine Cook[1]).

Géographie[modifier | modifier le code]

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Voici les principaux sommets du massif :

Nom Coordonnées Altitude
Urra Moor (Round Hill) 54° 24′ 21″ N, 1° 05′ 08″ O 454 m
Cringle Moor 54° 25′ 09″ N, 1° 10′ 23″ O 432 m
Carlton Bank 54° 25′ 00″ N, 1° 12′ 04″ O 408 m
Cold Moor 54° 25′ 28″ N, 1° 09′ 05″ O 402 m
Hasty Bank 54° 25′ 31″ N, 1° 07′ 48″ O 398 m
Tidy Brown Hill 54° 26′ 21″ N, 1° 04′ 16″ O 396 m
Bilsdale West Moor 54° 21′ 45″ N, 1° 08′ 59″ O 395 m
Warren Moor 54° 27′ 35″ N, 1° 03′ 02″ O 335 m
Gisborough Moor 54° 30′ 09″ N, 1° 00′ 28″ O 328 m
Easby Moor 54° 29′ 00″ N, 1° 05′ 24″ O 324 m
Park Nab 54° 28′ 04″ N, 1° 03′ 12″ O 324 m
Roseberry Topping 54° 30′ 21″ N, 1° 06′ 24″ O 320 m
Live Moor 54° 24′ 18″ N, 1° 13′ 22″ O 315 m
Highcliff Nab 54° 30′ 59″ N, 1° 03′ 30″ O 310 m
Codhill Heights 54° 30′ 23″ N, 1° 03′ 09″ O 296 m
Eston Nab 55° 06′ 42″ N, 1° 07′ 17″ O 242 m

Géologie[modifier | modifier le code]

L'examen géologique du plateau des Cleveland Hills permet d'en dater les roches du Jurassique moyen, soit approximativement entre 161 et 176 millions d'années[2], bien que les North York Moors, nés de l'érosion des schistes argileux des versants nord et ouest, soient plus récents, c'est-à-dire du Jurassique inférieur. Roseberry Topping est une butte-témoin de ce massif : l’érosion l’a séparée des collines de Cleveland, pour en faire un mamelon isolé[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

On trouve un grand nombre de tumulus et de cercles mégalithiques de l’Âge du bronze[4] à travers les collines et les landes :

Plusieurs cairns de différentes époques sont également présents, certains relativement récents. On y a découvert des centaines de pointes de flèche en silex, remontant aux périodes Mésolithique et Néolithique, indices d’une population de la région aux temps préhistoriques[5].

Les mines et l'industrie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Formation de Cleveland.

En 1850, un géologue du la Sté Bolckow & Vaughan, John Marley, découvrit du minerai de fer dans les collines d'Eston, détachées des collines de Cleveland, déclenchant l'exploitation minière à grande échelle de la région et l’expansion industrielle et urbaine de la bourgade voisine de Middlesbrough[6],[7]. Dans les années 1870, la sidérurgie locale était en pleine expansion, et l'on tirait des mines de Cleveland de la houille, de l’alun, du jais, des concrétions de gypse, des schistes et des sels de potasse. Il y avait également plusieurs carrières de grès et de craie pour le secteur de la construction : plusieurs de ces exploitations sont en friche aujourd'hui.

Activités[modifier | modifier le code]

Les principaux sites touristiques des collines de Cleveland sont :

  • la statue du capitaine Cook à Easby Moor ;
  • le musée de l'école de Great Ayton ;
  • la colline de Roseberry Topping ;
  • les roches gravées de Wainstones, à Hasty Bank[8].

Il y a, au sommet de la colline de Bilsdale West Moor, dans les collines de Cleveland, une antenne-relais haute de 314 m, la station radio de Bilsdale, qui assure la couverture des émissions de télévision numérique terrestre en UHF sur 60 à 80 km à la ronde, dans le Nord-Est de la région de Tyne-Tees[9]. Pour Bilsdale, la transition vers la télévision numérique s'est déroulée en deux fois, les 12 et 26 septembre 2012 : ce fut l'une des dernières stations relais d'Angleterre à effectuer cette opération, les autres étant Pontop Pike et Chatton, dans la même région[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Captain James Cook – History » (consulté le 17 mai 2011)
  2. « Natural England: 25 North York Moors and Cleveland Hills » (consulté le 12 janvier 2013)
  3. « Geology – Cleveland Hills – North York Moors National Park », sur North York Moors National Park (consulté le 13 décembre 2015)
  4. « The Prehistoric Sites of Great Britain », sur Stone circles (consulté le 13 décembre 2015)
  5. « Kirkletham Museum – First People Overview », sur Redcar & Cleveland Magazine (consulté le 7 mai 2011)
  6. « Tees Archaeology » (consulté le 13 décembre 2015)
  7. « Middlesbrough and surrounds » (consulté le 13 décembre 2015)
  8. « The Wainstones » (consulté le 6 mai 2011)
  9. « TheBigTower Bilsdale Transmitter » (consulté le 10 mai 2011)
  10. « Digital UK – Tyne Tees region » (consulté le 21 août 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]