Collet (dent)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collet.

Le collet de la dent est la partie à la limite entre la couronne et la racine. C'est donc la partie située juste à la jonction avec la gencive.

On peut distinguer :

  • le collet anatomique, à la limite entre la couronne et la racine
  • le collet physiologique, à la limite entre partie apparente et partie enfouie. Le collet physiologique peut évoluer avec l'âge, soit à la suite d'une égression de la dent compensant une usure, soit à la suite d'une récession parodontale.

Pathologies[modifier | modifier le code]

Les pathologies sont assez fréquentes à ce niveau :

  • Caries. Cette zone est assez difficile à nettoyer en raison de son anatomie : le collet est en creux. Il faut donc utiliser une brosse à dents souple avec une méthode adéquate.
  • Hypersensibilité dentinaire. Le cément qui protège la racine est très fin. Cette zone sera donc facilement sensible.
  • Mylolyse. La mylolyse est une usure de la dent qui n'est pas liée à la carie. Elle est due à l'association de plusieurs facteurs : forces occlusales importantes (bruxisme) ou non physiologiques ; brossage trop vigoureux et horizontal.
  • Récessions gingivales ou récessions parodontales. Celle-ci entraîne une dénudation du collet. L'étiologie est sensiblement identique à celle des mylolyse. La réaction dépend de l'individu.