Collalto Sabino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Collalto Sabino
Collalto Sabino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Rieti 
Code postal 02022
Code ISTAT 057018
Code cadastral C841
Préfixe tel. 0765
Démographie
Gentilé collaltesi
Population 458 hab. (31-12-2010[1])
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 08′ 00″ nord, 13° 03′ 00″ est
Altitude Min. 980 m
Max. 980 m
Superficie 2 200 ha = 22 km2
Divers
Saint patron Grégoire Ier
Fête patronale 3 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Collalto Sabino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Collalto Sabino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Collalto Sabino

Collalto Sabino est une commune italienne de moins de 1 000 habitants située dans la province de Rieti dans la région Latium en Italie centrale.

Le village a obtenu le label des Plus Beaux Bourgs d'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1861 le château est partiellement détruit par un assaut de brigands.

À la mort du comte Prendowski, lequel avait épousé la Marquise Cavalletti, le château passe en héritage au frère de celle-ci, Giuseppe Cavalletti, qui n'ayant aucun héritier, au seuil de la vieillesse, en échange du château stipule une annuité avec le capitaine des carabiniers locaux Ottavio Giorgi, qui devient ainsi le nouveau propriétaire de la structure. Ottavio Giorgi avait épousé une riche héritière Américaine, Claire Monfort, avec qui il eut deux enfants: Diana et Piero.

Les Giorgi-Monfort restaurent le château, apportant des modifications minimes et au cours des années précédant la Seconde Guerre mondiale,accueillent des personnages politiques et artistiques de l'époque comme le prince Humbert de Savoie, Umberto NobileEttore Petrolini, et le peintre-sculpteur américo-norvégien Hendrik Christian Andersen.

À la mort de Piero Giorgi-Monfort en 1988, le château est acquis par la famille Rinaldi, descendant d'une famille noble du village, qui restaurent à leur tour le château.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Ricetto, San Lorenzo

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carsoli, Collegiove, Marcetelli, Nespolo, Pescorocchiano, Turania


Notes et références[modifier | modifier le code]