Collège des médecins du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CMQ.
Collège des médecins
Logo de l'organisation

Région Drapeau : Québec Québec
Création 1847
Ancien nom Collège des médecins et chirurgiens du Bas-Canada, Corporation professionnelle des médecins du Québec
Type Ordre professionnel
Siège Montréal
Membres 22 965 (2015)
Président-directeur général Charles Bernard
Site web www.cmq.org

Le Collège des médecins du Québec (CMQ) est un ordre professionnel de médecins au Québec.

Histoire[modifier | modifier le code]

Incorporé en 1847, il porte alors le nom de Collège des médecins et chirurgiens du Bas-Canada, et établit ses propres règlements pour l'étude et la pratique de la médecine. Le Collège des médecins du Québec a le Dr Daniel Arnoldi comme premier président. Parmi les médecins qui le président ensuite figurent Wolfred Nelson, Emmanuel Persillier-Lachapelle, Augustin Roy et Yves Lamontagne. Le Dr Charles Bernard est le président-directeur général depuis 2010. Depuis 1994, le siège social du Collège est situé au 2170 boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal. Depuis le premier mai, le Collège des médecins se situe au 1250 René-Lévesque Ouest, bureau 3500.

Effectifs médicaux[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

À la date du 31 décembre 2015, le tableau du Collège des médecins compte 22,965 membres, dont 20,465 médecins actifs[réf. souhaitée].

Mission[modifier | modifier le code]

Les bureaux du Collège des médecins du Québec au 1250, boul. René-Lévesque Ouest, à Montréal

« Le Collège des médecins du Québec (CMQ) est l'ordre professionnel des médecins québécois. Sa mission est de promouvoir une médecine de qualité pour protéger le public. Pour remplir sa mission, le Collège des médecins du Québec :

  • vérifie la compétence des futurs médecins et leur aptitude à exercer la médecine;
  • assure et fait la promotion du maintien de la compétence des  médecins;
  • évalue et contrôle l’exercice professionnel des médecins;
  • reçoit et traite les plaintes du public;
  • contrôle l’exercice illégal de la médecine;
  • prend position dans les débats qui préoccupent le public en matière de santé.

Pour s’acquitter de ses fonctions, le Collège dispose de comités permanents et de directions. À chaque comité statutaire correspond une direction, composée de médecins employés à plein temps dans la plupart des cas et chargés de mettre en application les décisions prises par le comité correspondant et par le Conseil d'administration du Collège. La Direction générale coordonne les activités de toutes les directions. Les administrateurs, les employés et les mandataires du Collège des médecins se sont dotés d'un code de principes éthiques qu'ils s'engagent à respecter afin de mener à bien la mission du Collège. »[1].

Conseil d'administration et comité exécutif[modifier | modifier le code]

« Le Conseil d’administration du Collège des médecins veille à l’administration générale des affaires du Collège et à l’application des dispositions du Code des professions, de la Loi médicale et des règlements qui en découlent. Il exerce tous les droits, pouvoirs et prérogatives du Collège, sauf ceux qui sont du ressort des membres du Collège réunis en assemblée générale. »[2]

Le président-directeur général du Collège des médecins du Québec est élu par les administrateurs élus du Conseil d’administration, dont il doit faire partie. Son mandat est de quatre ans. Un comité exécutif (comité de direction), composé de cinq membres, s’occupe de l’administration courante des affaires du Collège et exerce les pouvoirs que le Conseil d’administration lui délègue.[réf. nécessaire]

Réglementation[modifier | modifier le code]

Les médecins québécois sont assujettis à la Loi médicale, au Code des professions ainsi qu’aux divers règlements adoptés par le Collège des médecins du Québec. Afin de s’acquitter des divers mandats qui lui incombent et qui découlent de sa mission, le Collège des médecins du Québec procède régulièrement à l’élaboration ou à la révision de règlements, qui visent à ce que l’exercice de la médecine au Québec reflète fidèlement des normes éthiques et déontologiques élevées pour garantir au public une médecine de qualité.[réf. nécessaire]

Prises de position[modifier | modifier le code]

  • En 2007, des médecins étrangers affirment que « le processus de sélection actuel favorise l'exclusion et la stigmatisation des immigrants »[3]. La même année, le CMQ explique qu'il n'est pas le seul acteur dans la décision d'accepter ou non des médecins étrangers[4].
  • En juin 2008, le CMQ exprime son désaccord vis-à-vis le projet de loi C-484, qui pourrait « donner un statut juridique à un fœtus et qui pourraient criminaliser l'avortement »[5].
  • adopter un position d inquisition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CMQ, Collège des médecins du Québec
  2. CMQ, Collège des médecins du Québec
  3. Louise-Maude Rioux Soucy, « Les médecins étrangers réclament justice », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  4. CMQ, « La vraie histoire des médecins diplômés à l'étranger », Collège des médecins du Québec, (consulté le 21 janvier 2014)
  5. SRC, « Le Collège des médecins est en désaccord », ICI Radio-Canada,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]