Collège (établissement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collège.
Collège de Keighley, West Yorkshire, Royaume-Uni

Un collège est un établissement d'enseignement.

Origine du mot[modifier | modifier le code]

Le terme collège provient du latin collegium (du préfixe co-, « avec, ensemble » et de legere, « lire » ; d'où « qui ont été lus ensemble »).

Sens historiques du mot « collège » en tant qu'établissement d'enseignement[modifier | modifier le code]

  • À partir du XIIe siècle, dans l'ensemble de l'Europe, les collèges sont des établissements complémentaires par rapport aux universités. Ils ont souvent été fondés par des legs pieux. Ils ont pour mission d'héberger des étudiants des universités médiévales, mais aussi d'apporter un complément d'enseignement, un soutien pédagogique, en particulier pour les artiens (ceux qui étudiaient dans la faculté des arts).
    Voir : Éducation au Moyen Âge ainsi que collèges médiévaux
  • À l'époque moderne, en France, les collèges étaient des établissements, souvent tenus par des religieux, où les adolescents des familles aisées suivaient un cursus classique : ces établissements correspondent aux collèges et lycées actuels.
    Voir : Éducation à l'Époque moderne.

Sens actuel du mot « collège » dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

En Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, le collège est un établissement d'enseignement secondaire couvrant en principe six années à partir de 11 ou 12 ans. Appartenant à l'enseignement catholique, il était autrefois réservé aux garçons tandis que les filles catholiques fréquentaient un institut. L'enseignement officiel laïc, quant à lui, disposait d'athénées pour les garçons et de lycées pour les filles. Tous ces établissements devinrent obligatoirement mixtes en 1981.

En France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Collège en France.

En France, le collège est un établissement d'enseignement — public ou privé — qui se situe entre l'école primaire et le lycée et assure le premier niveau de l'enseignement secondaire (de la 6e à la 3e) en principe de 11 à 14 / 15 ans environ (l'âge obligatoire minimum de sortie scolaire est de 16 ans en France).

Depuis 1975 avec la réforme Haby le collège est devenu unique, c'est-à-dire que l’entrée au collège après le primaire est accessible pour tous et il est le même pour tous. Tous les élèves doivent acquérir les connaissances de base du socle commun. Voir pour plus de précisions l'article Apprentissage de la grammaire. Ce collège doit ainsi instruire tous les enfants d'une classe d'âge donnée. Dans l'esprit du législateur, il a ainsi vocation à compenser les inégalités en donnant les mêmes chances de réussite à tous les citoyens. Les principales matières sont: mathématiques, français, histoire, géographie, technologie, physique-chimie, science et vie de la terre, éducation civique, anglais, sport, arts plastiques.

Au Canada[modifier | modifier le code]

Au Québec, le collège peut être un établissement d'enseignement privé au secondaire. Toutefois, il est plus commun d'utiliser le terme « collège » afin de qualifier les institutions post-secondaires officiellement nommés collèges d'enseignement général et professionnel, dont l'acronyme CÉGEP est devenu un mot commun.

Le collège communautaire (Community College en anglais) s'apparente au cégep dans plusieurs provinces canadiennes. C'est un établissement d'enseignement qui offre des cours postsecondaires pour des périodes de deux ou trois ans. Certains des cours offerts peuvent être reconnus par des universités. L'enseignement postsecondaire technique relève aussi des collèges communautaires. Les jeunes y acquièrent une formation pour entrer dans le marché du travail.

Historiquement, les collèges classiques au Québec étaient, avant la création des CÉGEPs par la Commission Parent, des établissements privé d'enseignement secondaire et post-secondaire liés à l'église catholique. Plusieurs sont devenus des cégeps. Dans certaines communautés francophones de l'ouest canadien, la terme reste cependant utilisé pour désigner d'anciens établissements religieux devenus publics aujourd'hui ; ainsi le Collège Louis-Riel et le Collège universitaire de Saint-Boniface à Winnipeg, respectivement école secondaire et établissement universitaire francophones les plus importants à l'ouest de l'Ontario.

En Suisse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Collège en Suisse.

En Suisse, le collège est un synonyme de lycée dans certains cantons romands (ainsi les termes collège, lycée et gymnase sont synonymes en Suisse). De plus, c'est aussi le nom donné au bâtiment dans lequel se tiennent les classes de l'école primaire et secondaire inférieure.

Par exemple, le Collège des Endroits est une des écoles primaires de La Chaux-de-Fonds, le Collège des Coteaux est une école secondaire de Neuchâtel. Le Collège du Léman est une école privée de Versoix qui regroupe l'ensemble des degrés d'enseignement, de l'école enfantine à l'école secondaire.

Sens du mot « collège » dans les pays anglo-saxons[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni, le terme college s'utilise pour de nombreux types d'établissement, allant des écoles secondaires aux universités :

  • Sixth form colleges où les étudiants, de 16 à 18 ans, terminent leurs études secondaires.
  • certaines écoles privées (Public school ou Independent school en anglais) telles que le Collège d'Eton ou le Collège de Winchester sont des écoles mais utilisent le terme College dans leur nom[1].
  • certaines associations professionnelles telles que le Royal College of Organists ou le Royal College of Surgeons et autres Royal Colleges (collège royaux).
  • des institutions indépendantes constituants de certaines universités (voir plus bas).
  • les collèges universitaires, des établissements d'enseignement supérieurs qui délivrent leurs propres diplômes mais qui ne possède le statut d'université.

Université et college[modifier | modifier le code]

Dans les universités d'Oxford et de Cambridge, les colleges sont des institutions indépendantes constituants de l'université, qui se chargent de l'enseignement et de la préparation des étudiants, ainsi que de leur vie étudiante en général, l'université se chargeant de l'administration et de la notation des examens de fin d'année ainsi que des partiels. L'université de Durham s'enorgueillit également d'être la troisième université à disposer d'un système de collèges, mais ceux-ci tiennent uniquement le rôle de résidences universitaires ou de foyer étudiant, tout comme les collèges de l'université d'York (The University of York).

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le terme de college est utilisé pour désigner un enseignement supérieur court, par opposition aux universités.
Voir : Système éducatif des États-Unis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :