Colin Cowdrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colin Cowdrey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Anne Cowdrey (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Chris Cowdrey (en)
Graham Cowdrey (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Équipes
Distinctions

Michael Colin Cowdrey, Baron Cowdrey de Tonbridge, est un joueur de cricket international et dirigeant sportif anglais né le à Bangalore en Inde et mort le à Littlehampton. Il effectue la totalité de sa carrière au sein du Kent County Cricket Club. Il dispute son premier test-match avec l'équipe d'Angleterre en 1954. Capitaine de l'équipe nationale à vingt-sept reprises, ce batteur établit en 1970 le record du plus grand nombre de courses marquées en carrière en test-match, avant d'être dépassé par Garfield Sobers deux ans plus tard. Il est également le premier joueur à dépasser les 100 sélections dans cette forme de jeu.

À l'issue de sa carrière sportive, Cowdrey est notamment président du Marylebone Cricket Club en 1986 et occupe le poste de chairman de l'International Cricket Council de 1989 à 1993. Il est nommé Pair à vie en 1997, devenant le deuxième joueur de cricket après Learie Constantine à recevoir cet honneur. Son fils Chris est capitaine de la sélection nationale en 1988.

Biographie[modifier | modifier le code]

Colin Cowdrey naît le à Bangalore en Inde, où ses parents possède une plantation de thé[1]. Son père, Ernest Cowdrey, joue un match avec l'équipe des Européens d'Inde[1] et baptise son fils Michael Colin pour que ses initiales soient les mêmes que celles du Marylebone Cricket Club[2].

À l'âge de cinq ans, il est envoyé en Angleterre pour y recevoir son éducation, d'abord à Sutton, dans le Surrey. À treize, il intègre une école de Tonbridge, dans le Kent. Il joue avec l'équipe de cricket de l'école, d'abord en tant que lanceur puis en tant que batteur[3]. Il débute en cricket « first-class » avec le Kent County Cricket Club en 1950 à l'âge de 17 ans[1]. Il intègre l'Université d'Oxford et joue pour l'Oxford University Cricket Club.

Il est sélectionné pour la tournée de l'équipe d'Angleterre en Australie en 1954-1955, alors que les visiteurs doivent y défendre les Ashes. Il réussit deux centuries lors d'un match contre la Nouvelle-Galles du Sud[1]. Il dispute son premier test-match, contre l'Australie, lors de la première rencontre de la série, qui en compte cinq[4]. Lors du troisième, au Melbourne Cricket Ground, il réalise un score de 102 courses alors que son équipe n'en réussit que 191[1].

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Principales équipes[modifier | modifier le code]

Test ODI
Angleterre 1954 - 1975 1971
First-class List A
Oxford University (Angleterre) 1952 - 1954
Kent (Angleterre) 1950 - 1976 1963 - 1975

Statistiques[modifier | modifier le code]

Colin Cowdrey bat en 1970 le record du plus grand nombre de courses marquées en test-matchs. Il dépasse le total établit par son compatriote Wally Hammond à la fin de sa carrière, en 1947, 7249. En 1972, alors qu'il a porté son total de courses à 7591, il est dépassé par le joueur des Indes occidentales Garfield Sobers[5]. En 1968, Cowdrey est sélectionné pour la centième fois en test-match. Il est le premier joueur à passer cette barre.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Colin Cowdrey », Wisden Cricketers' Almanack,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Hubert Doggart, « Colin Cowdrey - the spirit of cricket », Wisden Cricketers' Almanack,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Colin Cowdrey », Wisden Cricketers' Almanack,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Marylebone Cricket Club in Australia and New Zealand 1954/55 (1st Test) », Cricketarchive (consulté le 1er mai 2010)
  5. (en) Travis Basevi et George Binoy, « A record Bradman never had », Cricinfo, (consulté le 1er mai 2010)
  6. (en) « Colin Cowdrey », Cricketarchive (consulté le 2 mai 2010)
  7. (en) « ICC and FICA launch Cricket Hall of Fame », Cricinfo, (consulté le 2 mai 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]