Colin Campbell (géologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colin Campbell.
Colin Campbell
Colin Campbell Geologo Petrolifero.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (86 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Colin J. Campbell, né le (86 ans) à Berlin, est un géologue britannique, spécialiste de la prospection du pétrole[1].

Activités professionnelles[modifier | modifier le code]

Colin Campbell a été parmi les premiers à attirer l'attention sur l'épuisement des réserves de pétrole et, en particulier, la fin de la découverte de nouveaux gisements qui conduiront inévitablement à la déplétion après le pic pétrolier[2].

Il est le fondateur de l'Association for the Study of Peak Oil and Gas (ASPO)[3] et, à ce titre, à l'origine du protocole de Rimini en 2003. Il a effectué plusieurs prévisions sur la date du pic pétrolier, qu'il situait vers 2010, puis 2007.

« Comprendre le déclin pétrolier est simple. Pensez à un pub irlandais. Au départ le verre est plein, et à la fin il est vide. Simplement à l'approche de la fermeture du pub, il y a beaucoup plus de verres. C'est la même chose avec du pétrole. Nous devons trouver le seuil avant que nous puissions boire ce qu'il y a dedans[4]. »

Filmographie[modifier | modifier le code]

En 2011, il participe en tant qu'expert au film documentaire Zeitgeist: Moving Forward du réalisateur américain Peter Joseph.

Publication[modifier | modifier le code]

  • Campbell's Atlas of Oil and Gas Depletion, Springer Science & Business Media, 2013 (ISBN 9781461435761)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur liberation.fr.
  2. Voir sur peakoil.net.
  3. Voir sur globalpublicmedia.com.
  4. (en) Understanding depletion is simple. Think of an Irish pub. The glass starts full and ends empty. There are only so many more drinks to closing time. It’s the same with oil. We have to find the bar before we can drink what’s in it. Voir sur peakoil.net.

Liens externes[modifier | modifier le code]