Colette Flesch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flesch.
Colette Flesch
Colette-Flesch--w.jpg
Fonctions
Députée européenne
Luxembourg
-
Députée européenne
Luxembourg
-
Députée européenne
Luxembourg
-
Présidente du Conseil de l'Union européenne (d)
Ministre des Affaires étrangères et européennes
-
Vice-Premier ministre luxembourgeois
-
Ministre de l'Économie
-
Ministre de la Justice
-
Députée européenne
Luxembourg
-
Bourgmestre
Luxembourg
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Wellesley College
The Fletcher School of Law and Diplomacy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinction

Colette Flesch, née le à Dudelange, est une escrimeuse et femme politique luxembourgeoise.

Comme femme politique, elle sert à de nombreux postes, à la fois au gouvernement et au sein du Parti démocratique et de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'escrimeuse, Colette Flesch participe en individuel aux Jeux olympiques de 1960, 1964 et 1968[1].

En décembre 1968, elle est élue à la Chambre des députés lors d'une élection anticipée[2]. En 1970, à 32 ans, elle est la première femme élue maire de la ville (bourgmestre) de Luxembourg. Elle reste en poste jusqu'en 1980[3]. Elle est élue à la Chambre des députés de 1969 à 1980, puis de 1984 à 1989 et de 2004 à 2009, et au Parlement européen de 1969 à 1980, de 1984 à 1985, de 1989 à 1990 et de 1999 à 2004[4].

En 1976, elle est la Secrétaire générale du Parti démocratique. Elle en devient la présidente de 1981 à 1989.

De 1980 à 1984, elle est la vice-Premier ministre du gouvernement de Pierre Werner : elle est à la fois ministre des Affaires étrangères, du commerce extérieur, de la coopération, de l'économie, des petites et moyennes entreprises et de la justice.

De 1990 à 1999, elle a été la directrice générale de l'Information, de la Communication et de la Culture et à l'Audiovisuel à la Commission européenne[5].

Elle a également été présidente de l'Institut européen des Itinéraires culturels (IEIC).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Colette Flesch Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 26 septembre 2016)
  2. « De la pointe de l’épée », sur www.gemengen.lu, (consulté le 26 septembre 2016)
  3. Wellesley Grad obtient le grand travail
  4. « Colette FLESCH | Historique des législatures | Députés | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 26 septembre 2016)
  5. « Commission Européenne - Communiqué de presse », sur europa.eu (consulté le 26 septembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]