Colette Beauchamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Colette Beauchamp
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Colette Beauchamp (née en 1936 à Valleyfield[1]) est une ex-journaliste et écrivaine québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme journaliste, Colette Beauchamp a collaboré pendant plus de 25 ans à diverses publications quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles, et participé à de nombreuses émissions d'affaires publiques à la radio et à la télévision (Radio-Canada, CBC, Radio-Québec)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Du Québec à Kaboul. Lettres à une femme afghane, Montréal, Éditions Écosociété, 2003, 330 pages

Judith Jasmin, de feu et de flamme, Montréal, Éditions du Boréal, 1992, 425 pages, Prix Victor-Barbeau 1993 de l’Académie des lettres du Québec. Prix Maxime-Raymond 1992 de l’Institut d'histoire de l'Amérique française, Finaliste du Grand Prix du livre de la Ville de Montréal en 1993

Défense de la liberté Textes de Judith Jasmin, recueillis et présentés par Colette Beauchamp, Montréal, Éditions du Boréal, 1992, 235 pages

Le Silence des médias, (Les femmes, les hommes et l’information,) Montréal, Éditions du remue-ménage, 1987, 281 pages

Pour changer le monde, (Le Forum Pour un Québec féminin pluriel), Montréal, Éditions Écosociété, 1994, 149 pages

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • Prix Victor-Barbeau 1993 de l’Académie des lettres du Québec.
  • Prix Maxime-Raymond 1992 de l’Institut d’histoire de l’Amérique française


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Colette Beauchamp | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le 4 octobre 2020)