Col du Ballon d'Alsace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col du Ballon d'Alsace
Image illustrative de l'article Col du Ballon d'Alsace
Boutiques et restaurants au col
Altitude 1 173 m
Massif Vosges
Coordonnées 47° 49′ 13″ N 6° 50′ 06″ E / 47.82028, 6.83547° 49′ 13″ Nord 6° 50′ 06″ Est / 47.82028, 6.835
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée de la Moselle
(nord-ouest)
Vallée de la Savoureuse
(sud-est)
Ascension depuis Saint-Maurice-sur-Moselle Lepuix (hameau de Malvaux)
Déclivité moy. 6,9 % 5,2 %
Déclivité max. 8,0[1] % 7,2 [2] %
Kilométrage 9 km 12,4 km
Accès D465 D465
Fermeture hivernale rare

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

(Voir situation sur carte : Territoire de Belfort)
Col du Ballon d'Alsace

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Col du Ballon d'Alsace

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col du Ballon d'Alsace

Le col du Ballon d'Alsace (1 173 m) est un col du massif des Vosges, entre le département des Vosges et le Territoire de Belfort. Il doit son nom au Ballon d'Alsace, plus haut sommet du Territoire de Belfort, qu'il contourne par l'ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Panorama du chemin.

La route reliant la vallée de la Moselle au nord aux vallées de la Savoureuse au sud et celle de la Doller à l'est franchit un col proche du sommet, à l'altitude de 1 173 mètres ; le sommet n'est quant à lui qu'à 1 248 mètres.

Topographiquement, ce passage n'est pas réellement un col : en effet, il est proche du sommet alors que des passages existent à des altitudes moindres. Mais l'escarpement de ces derniers (passage dans le versant est, extrêmement raide et soumis à un enneigement long et important, accessible seulement à pied), ou leur éloignement des axes de circulation (col du Stalon à l'extrémité de la vallée du Rahin, entre les sommets des Ballons d'Alsace et de Servance, emprunté par une piste forestière) ont conduit à préférer le passage actuel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Monument en mémoire des démineurs

La première de ces voies de communication a été voulue par le roi Louis XV.

Un monument à la gloire des démineurs a été inauguré le , en présence d'Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Profil de l'ascension[modifier | modifier le code]

Le versant nord qui débute à Saint-Maurice-sur-Moselle est couramment appelé la « montée historique » car il fut le premier versant du Ballon d’Alsace escaladé par le Tour de France en 1905. Il totalise 9 kilomètres d’ascension avec des pourcentages très réguliers d’environ 7 % à chaque kilomètre. Après quelques lacets dans Saint-Maurice sur Moselle pour s’élever au-dessus du village, la route passe au milieu de prairies d’où on peut apercevoir le Ballon de Servance plus haut. Ensuite, la route serpente en épingles dans la forêt avant d’arriver à un paysage de chaumes peu avant l'auberge de « la Jumenterie » à un kilomètre du col. Le dernier kilomètre est légèrement plus raide mais la pente excède rarement les 8 % sur l’ensemble de la montée.

Les chaumes et le final de la route du col du Ballon d'Alsace venant de Sewen et Giromagny

Le versant est qui débute à Sewen a une longueur de 13,2 kilomètres, pour 678 m de dénivelé soit une pente moyenne de 5,1 %. Cependant, les deux premiers kilomètres étant quasi-plats, le lac de Sewen est considéré comme le vrai départ de l’ascension. À partir de là, une série de lacets dans des pourcentages avoisinant les 6 % permet de se hisser jusqu’au barrage du lac d’Alfeld. Après ce lac, la difficulté se corse nettement avec 4 kilomètres successifs dont les pourcentages affichés sont compris entre 7,8 et 8,6 % sur une route grimpant dans la forêt. Mais cette portion difficile est suivie d’un replat et même une légère descente sur environ deux kilomètres avant d’arriver au croisement avec les routes de Giromagny et du Ballon d’Alsace. Il reste alors moins de 3 kilomètres dans des pourcentages proches de 4 % et des paysages de chaumes dans le dernier kilomètre. Ce versant est donc nettement plus irrégulier que le précédent. Un point de vue peu avant la ferme-auberge du Ballon d’Alsace permet de voir le lac d'Alfeld plus bas et ainsi apprécier le dénivelé de la montée.

Enfin, il est possible de grimper ce col par le versant sud qui débute à Malvaux pour un total de 12,4 kilomètres. Ce versant est considéré comme le plus facile des trois et se termine sur le même final que celui escaladé par Sewen.

Tour de France[modifier | modifier le code]

Une borne René Pottier marque le passage de ce cycliste en tête de la course en 1905 et 1906. En 1967, 1969, 1972 et 1979, l'arrivée de l'étape fut jugée au sommet du Ballon d'Alsace. Voici la liste des coureurs passés en tête[3] :

Cyclisme amateur[modifier | modifier le code]

Le col du Ballon d'Alsace est également emprunté par les cyclistes amateurs sur les cyclosportives Les Trois Ballons au mois de juin et La Vosgienne à la fin du mois d'août ou au début du mois de septembre. Les concurrents du parcours Master (205 km) sur Les Trois Ballons le grimpent par Sewen alors que ceux du parcours Senior (104 km) en font l'ascension par Saint-Maurice-sur-Moselle.

Un contre-la-montre est également organisé chaque année sur le versant nord.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Friebe et Pete Golding, Sommets mythiques : Cyclisme, les 50 cols incontournables d'Europe, GEO,‎ , 224 p. (ISBN 978-2-8104-0296-0), p. 50-53

Notes et références[modifier | modifier le code]