Col des Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Col des Croix
Image illustrative de l’article Col des Croix
Le col des Croix
Altitude 679 m[1]
Massif Vosges
Coordonnées 47° 51′ 34″ nord, 6° 44′ 50″ est[1]
PaysDrapeau de la France France
ValléeVallée de l'Ognon
(sud-ouest)
Vallée de la Moselle
(nord-est)
Ascension depuisServance Le Thillot
Déclivité moy.3,1 % 4,5 %
Déclivité max. 6 %
Kilométrage9 km 4,1 km
Accèsroute D 486 route D 486
Fermeture hivernale exceptionnellement
Image illustrative de l’article Col des Croix
Géolocalisation sur la carte : Vosges
(Voir situation sur carte : Vosges)
Col des Croix
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
(Voir situation sur carte : Haute-Saône)
Col des Croix
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Col des Croix

Le col des Croix est un col du massif des Vosges situé à 679 m. Il sépare non seulement le Grand Est de la Bourgogne-Franche-Comté, mais aussi le bassin de la mer du Nord de celui de la mer Méditerranée.

Accès[modifier | modifier le code]

Vue générale du col des Croix au débouché de la vallée de l'Ognon.

Le col est emprunté par une ancienne route nationale, aujourd'hui départementale 486, qui y croise la Route des Forts, une route de crête reliant Girmont-Val-d'Ajol au ballon de Servance.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé en limite des communes du Thillot (Vosges) et du Haut-du-Them-Château-Lambert (Haute-Saône), c'est le point de passage le plus naturel pour franchir le sud des Vosges, d'autant plus qu'il s'aligne avec le col du Ménil vers Cornimont au nord et la vallée de l'Ognon au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entrée d'une ancienne mine de cuivre.

Il était jadis dénommé pertuis de l'Étraye du nom porté par Le Thillot avant la création de cette commune.

À plus d'un kilomètre à l'est par le sentier de randonnée se trouvent les anciennes mines de cuivre du duc de Lorraine creusées dans le granite entre 1560 et 1761. Les sites des Hautes-Mynes du Thillot et des mines Saint-Thomas, proches et sur le versant vosgien, font l'objet de visites organisées[2].

Le col est en contrebas du fort de Château-Lambert, construit entre 1875 et 1877 et constituant du système Séré de Rivières[3].

Par un tunnel de 1 087 m de long creusé sous le col, une ligne à écartement métrique exploitée par la compagnie des chemins de fer vicinaux de la Haute-Saône a relié la vallée de l'Ognon à celle de la Moselle. La ligne de Lure au Haut-du-Them a ainsi été prolongée fin 1912 jusqu'au Thillot avant sa fermeture le . Le tunnel est fermé car il sert au captage de sources d'eau potable[4].

Activités[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Année Étape Catégorie Leader au sommet
2022 7 3 Simon Geschke
2019 6 3 Thomas De Gendt
2014 10 3 Joaquim Rodríguez

Randonnée[modifier | modifier le code]

Le sentier de grande randonnée 7, reliant le ballon d'Alsace à Andorre, passe au col[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. « Les mines de cuivre des ducs de Lorraine », sur Vosges émoi (consulté le )
  3. Cédric Vaubourg, « Le fort de Château-Lambert ou fort Boufflers », sur fortiffersere.fr (consulté le )
  4. « Route ferroviaire du Haut Ognon » [PDF], sur Randonnées ferroviaires (consulté le )
  5. « Col des Croix », sur Visorando (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :