Col de l'Échelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de l'Échelle
Image illustrative de l'article Col de l'Échelle
Vue du sommet du col.
Altitude 1 762 m
Massif Massif des Cerces (Alpes)
Coordonnées 45° 01′ 35″ nord, 6° 39′ 25″ est
Pays Drapeau de la France France Drapeau de l'Italie Italie
Vallée Vallée de la Clarée
(ouest)
Vallée Étroite
(est)
Ascension depuis Névache Bardonèche
Déclivité moy. 6,5 % 5,4 %
Déclivité max. 9,4 % 7,9 %
Kilométrage 3 km 8,8 km
Accès D1 D1
Fermeture hivernale novembre-mai

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

(Voir situation sur carte : Hautes-Alpes)
Col de l'Échelle

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de l'Échelle

Le col de l'Échelle est un col des Alpes françaises. Il culmine à 1 762 mètres d'altitude. Il est situé dans le département des Hautes-Alpes, à six kilomètres de la frontière avec l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plateau du col.

Le col de l'Échelle fait la liaison entre le village de Névache, dans la vallée de la Clarée, et la vallée Étroite, elle-même également pour partie sur la commune de Névache. Il est viabilisé pour la circulation automobile via la route départementale D1T qui permet, peu après un embranchement, de rejoindre la ville de Bardonèche, via les hameaux de Pian del Colle, de Mélezet et des Arnauds, en Italie, et la Maurienne via le tunnel routier du Fréjus.

C'est le passage à ciel ouvert le plus bas des Alpes occidentales (au sens qu'il relie la France ou la Suisse à l'Italie).

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous le Premier Empire, les administrations des départements des Hautes-Alpes et du , projettent la construction d'une route carrossable qui emprunterait le col de l’Échelle. Le chantier va jusqu'à la préparation de mines qui doivent permettre de supprimer le rocher qui constitue le principal obstacle sur le trajet. Mais les évènements de 1813 mettent fin à l'entreprise[1].

À la suite du traité de Paris de 1814, le col de l'Échelle marque la frontière entre la France et le royaume de Sardaigne devenu royaume d'Italie, et en 1947 l'annexion de la vallée Étroite déplace la frontière dans la vallée côté italien.

Lors de la crise migratoire en Europe, le col de l'Échelle, proche de la gare de Bardonnèche, sert aux migrants, dont des mineurs non-accompagnés, à franchir la frontière franco-italienne à pied[2].

Fermeture[modifier | modifier le code]

Le col de l'Échelle est fermé à la circulation l'hiver, généralement et en fonction de l'enneigement du mois de décembre à avril ou mai. La partie basse de la D1T côté Névache est alors damée pour la pratique du ski de fond.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Médail, Les merveilles du XIXe siècle : histoire du percement des Alpe, théorie de l'air comprimé, historique de tous les essais faits à ce jour, description sommaire de toutes les machines à perforer, et de tous les appareils à comprimer l'air, Turin, J. Candeletti, , 184 p. (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]