Col de Prato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Col de Prato
Image illustrative de l’article Col de Prato
Les hameaux de Terchini et Colle dans la montée au col de Prato
Altitude 985 m
Massif Massif du Monte San Petrone (massif corse)
Coordonnées 42° 25′ 39″ nord, 9° 19′ 53″ est
PaysDrapeau de la France France
ValléeCasaluna
(ouest)
Fium'Alto
(est)
Ascension depuisMorosaglia (Rostino) La Porta (Ampugnani)
Kilométrage4 km 7 km
AccèsRoute D71 D71 / D205
Fermeture hivernale non

Géolocalisation sur la carte : Corse

(Voir situation sur carte : Corse)
Col de Prato

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de Prato

Le col de Prato (Bocca di u Pratu en langue corse) est l'un des principaux cols de Corse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation, topographie[modifier | modifier le code]

Le col de Prato se situe dans le massif du Monte San Petrone, une chaîne de moyennes montagnes schisteuses au nord-est de l'île, au cœur de la Castagniccia. Il se situe à l’ouest de la commune de Quercitello, à environ 3,5 km (distance orthodromique) au nord du Monte San Petrone.

De par sa position géographique, il relie les pièves de Rostino à l’ouest et d'Ampugnani à l’est.

Il marque la séparation des vallées de la Casaluna, affluent du Golo, et du Fium'Alto. Sur son versant occidental, nait le ruisseau de Campo di Melo[1] qui se jette dans le ruisseau de Conca (celui-ci prend en aval le nom de Prunitaccio), affluent de la rivière Casaluna[2]. Sur le versant oriental du col, prend source le ruisseau de Lavatoggio et de Noceta[3] dont les eaux grossissent successivement d’autres cours d’eau avant de finir dans le Fium’Alto.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le col de Prato se situe dans la « Corse alpine » composée de schistes lustrés et de roches vertes (ophiolites), sur la dorsale du massif du Monte San Petrone.

« Au Sud de Quercitello est le col de Prato (altitude 974 m.) ; on y trouve une carrière dans un calcaire gris, phylliteux, donnant une bonne pierre pour l'empierrement des routes. Ce calcaire est à l'état de lentille à la partie supérieure des schistes à mica blanc ; les bancs sont inclinés à l'Ouest. Ces sédiments schisteux avec bancs de calcaires existent entre le col de Prato et Morosaglia où ils sont coupés quelquefois par des filons de gabbro-serpentine. »

— D. Hollande in Géologie de la Corse, Bulletin de la Société des Sciences historiques et naturelles de la Corse - Éditeur Veuve Ollagnier Bastia, janvier 1917 - p. 103.

Climat[modifier | modifier le code]

Situé à 982 mètres d'altitude, sur la ligne de crête au nord du Monte San Petrone (1 767 mètres), le col est rarement enneigé en période hivernale et est donc praticable toute l’année. Il est soumis aux forts vents d'ouest qui sévissent sur presque l’ensemble de l’île.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Au col même se trouvent quelques habitations et bâtiments d’exploitations rurales aux abords immédiats dégagés. Aux alentours, les sols sont couverts de bosquets de châtaigniers et de chênes verts, dominés beaucoup plus haut par les hêtraies de la forêt communale indivise de San Pietro d’Accia (Nord) occupant les flancs septentrionaux du San Petrone.

Accès[modifier | modifier le code]

Le col de Prato est emprunté par la route départementale D71[Note 1]. La D71 permet de relier les villages les plus voisins de Morosaglia à l'ouest, et de Quercitello à l'est.

Signalétique au col de Prato.

Le col de Prato est à un grand carrefour de sentiers de randonnées en Castagniccia ; il est le principal pour l'accès au Monte San Petrone. Comme l'indique le panneau mis en place par le parc naturel régional de Corse, il permet de rejoindre bon nombre de villages à l'alentour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Chaque année depuis plusieurs décennies, le dernier week-end de juillet ou le premier d’août, a lieu au col la foire du col de Prato (Fiera di a Bocca di u Pratu), une manifestation rurale où se retrouvent éleveurs et leurs troupeaux pour des concours d’animaux. Comme dans toutes les foires rurales en Corse s’y trouvent des stands permettant d’acquérir des produits issus de l’agriculture et de l’artisanat, ainsi que d’autres pour se restaurer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La route nationale 197 avait pour tinéraire primitif avant 1972, la liaison Calvi - Prunete (Cervione) et franchissait le col de Prato

Références[modifier | modifier le code]