Col de Fontfroide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Col de Fontfroide
Image illustrative de l’article Col de Fontfroide
Vue depuis le versant sud-est du col vers la vallée du Jaur.
Altitude 973 m[1]
Massif Caroux-Espinouse
(Massif central)
Coordonnées 43° 35′ 57″ nord, 2° 50′ 23″ est[1]
PaysDrapeau de la France France
ValléeVallée de l'Agout
(nord-ouest)
Vallée du Jaur
(sud-est)
Ascension depuisFraisse-sur-Agout Olargues
Déclivité moy. 6.6 %
Kilométrage 11.8 km
AccèsD 14 D 14
Géolocalisation sur la carte : Hérault
(Voir situation sur carte : Hérault)
Col de Fontfroide
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Col de Fontfroide

Le col de Fontfroide à 973 m est un col routier de la montagne de l'Espinouse dans le Massif central dans le département de l'Hérault, sur la commune de Fraisse-sur-Agout, entre les bourgs de Fraisse-sur-Agout et de Saint-Vincent-d'Olargues.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le col se trouve sur la ligne de partage des eaux entre océan Atlantique et mer Méditerranée, dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc. Le constrate climatique est très élevé entre les deux versants : Fraisse-sur-Agout est très verdoyante tandis que Saint-Vincent-d'Olargues a une végétation méditerranéenne avec oliviers et cigales.

Accès[modifier | modifier le code]

Le col est à l'intersection des routes départementales 14 et 53 dont il constitue une extrémité.

Topographie[modifier | modifier le code]

La montée par la D14 depuis Fraisse-sur-Agout (vallée de l'Agout) est un faux-plat montant.

La montée par la D14 depuis Olargues (vallée du Jaur) est longue de 11,8 km avec un dénivelé de 780 m, soit une pente moyenne de 6,6 %.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au col a été érigée une grande stèle comprenant des cendres de déportés d’Auschwitz et des fragments du fil de fer barbelé électrifié qui entourait les camps d'Auschwitz et de Sachsenhausen. Une plaque apposée cite George Santayana « Celui qui veut ignorer son passé est condamné à le revivre »[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Énergie[modifier | modifier le code]

Les éoliennes au sud du col de Fontfroide

Un parc de 10 éoliennes surplombant le col et produisant 23 mégawatts, soit l’équivalent de la consommation d’environ 40 000 personnes, est opérationnel depuis 2013[3].

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Le col est sur le parcours de la 14e étape du Tour de France 1994 entre Castres (Tarn) et Montpellier (Hérault).

Randonnée[modifier | modifier le code]

Le sentier de grande randonnée 7, reliant le ballon d'Alsace à Andorre, passe au col dans un axe nord-est - sud-ouest entre Lodève (Hérault) et Mazamet (Tarn). En région Occitanie, le GR7 inclut le sentier européen E4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. « Commémoration du 8 mai », Midi libre,‎ (lire en ligne)
  3. « Haut-Languedoc : les éoliennes dans le vent de Fontfroide », Midi libre,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :