Col d'Agnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Col d'Agnes
Image illustrative de l’article Col d'Agnes
Vue du col en septembre, milieu de la photo
Altitude 1 570 m[1]
Massif Lherz (Pyrénées)
Coordonnées 42° 47′ 38″ nord, 1° 22′ 26″ est[1]
PaysDrapeau de la France France
ValléeVallée du Garbet
(sud-ouest)
Vallée de l'Arac
(nord)
Ascension depuisAulus-les-Bains Massat
Déclivité moy.8,1 % 5,2 %
Déclivité max.10,6 % 8,2 %
Kilométrage10,2 km 17,6 km
Accèsroute D8f route D18
Fermeture hivernale décembre-mai
Géolocalisation sur la carte : Ariège
(Voir situation sur carte : Ariège)
Col d'Agnes
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Col d'Agnes

Le col d'Agnes est un col situé à 1 570 mètres d'altitude dans les Pyrénées en France. Dans le département de l'Ariège, il se trouve à la limite entre les communes d'Aulus-les-Bains et du Port. Ce col relie les localités d'Aulus-les-Bains au sud à Massat au nord ou Vicdessos à l'est. Il est emprunté par la route des cols.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Le col d'Agnes culmine à 1 570 mètres d'altitude[1],[2]. En hiver, il est fermé, généralement de décembre à mai.

Depuis Aulus-les-Bains, son dénivelé est d'environ 820 mètres et sa déclivité moyenne est de 8,1 % sur 10,2 kilomètres.

Depuis Vicdessos, la route emprunte d'abord les pentes du port de Lers.

Depuis Massat, son dénivelé moyen est de 5,2 % sur 17,6 kilomètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 2 juin 2017, de violentes intempéries ont provoqué plusieurs glissements de terrain et coulées de boues, emportant par endroits la route départementale 8F[3]. Les travaux d'un montant supérieur à 300 000 euros ont été réalisés à temps pour permettre le passage de l'étape 100 % ariégeoise du Tour de France le 14 juillet[4].

Quelques jours après le passage du Tour 2017 et trois ans après les premières réintroductions dans le nord des Pyrénées, une opération de réintroduction de 10 bouquetins ibériques (Capra pyrenaica victoriae) a eu lieu sur un flanc du col, conduite par le parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises[5].

Activités[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Le peloton du Tour de France a franchi ce col à six reprises.

Année No Étape Étape Versant Catégorie Coureur en tête au sommet
1988 14 Blagnac Aérospatiale - Guzet-neige Nord (depuis Massat) 1 Robert Millar
1995 14 Saint-Orens-de-Gameville - Guzet-neige Nord 3 Marco Pantani
2004 13 Lannemezan - Plateau de Beille Sud-ouest (depuis Aulus-les-Bains) 1 Michael Rasmussen
2009 8 Andorre-la-Vieille - Saint-Girons Nord 1 Luis León Sánchez
(déclassement de Mikel Astarloza pour dopage)
2011 14 Saint-Gaudens - Plateau de Beille Nord 1 Sylvain Chavanel
2017 13 Saint-Girons - Foix Sud-ouest 1 Alberto Contador

Ce col est certaines années au programme de la Ronde de l'Isard d'Ariège et est également très prisé des cyclotouristes sportifs et constitue souvent l'un des obstacles majeurs de la course cyclosportive l'Ariégeoise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. Robert Cayla, « Le mystère du col d'Agnes », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  3. Océane Oules et Émilie Lauria, « Coulée de boue au Col d'Agnes : les travaux devraient débuter mardi », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  4. Émilie Lauria, « Col d'Agnes : découvrez en images les travaux réalisés pour accueillir le Tour de France », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  5. Émilie Lauria, « Aulus-les-Bains. Dix nouveaux bouquetins lâchés au col d'Agnes », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]