Céphale (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Coenonympha arcania)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Céphale.

Coenonympha arcania

Céphale dans la vallée de la Leutra, Iéna (Thuringe).

Le Céphale ou Arcanie (Coenonympha arcania) est un papillon appartenant à la famille des Nymphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Coenonympha.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Coenonympha arcania a été nommé par Carl von Linnéen 1761.

Synonymes :Papilio arcania Linnaeus 1761 ; Papilio amyntas Poda, 1761[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Céphale ou Arcanie se nomme Pearly Heath en anglais, Perlgrasfalter ou Weißbindiges Wiesenvögelchen en allemand et Mancha Leonada en espagnol[2],[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Céphale présente un dessus de couleur orangée bordé de marron clair pour les antérieures, marron clair pour les postérieures, les ailes étant bordées d'une frange blanche.

Le revers des antérieures est semblable, orangé avec un petit ocelle noir pupillé de blanc cerné de jaune orangé à l'apex. Les postérieures ont une ornementation caractéristique, une bande postmédiane blanc crème irrégulière que double une ligne de gros ocelles noirs pupillé de blanc cernés de jaune orangé.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération, en juin et début juillet[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont diverses graminées Poa pratensis, Melica ciliata, Holcus latanus[3],[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans toute l'Europe continentale, excepté la Suède, la Norvège (sauf au sud) et la Finlande, il est aussi présent en Turquie et dans le sud de la Russie[1],[3].

En France métropolitaine il est présent dans presque tous les départements. Font exception les régions Île-de-France et Corse ainsi que les départements du Pas-de-Calais et de la Manche[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les lieux herbus et buissonneux, dans les clairières.

Protection[modifier | modifier le code]

Il ne bénéficie pas de statut de protection particulier[5].

Revers caractéristique d'un céphale.
Céphale dans le district de Munich (Allemagne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7)
  • Lionel G. Higgins et Norman D. Riley (trad. Th. Bourgoin), Guide des papillons d'Europe, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, , 455 p. (ISBN 260300638X, OCLC 19090161)