Coenagrion pulchellum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coenagrion pulchellum
Description de cette image, également commentée ci-après
Un « agrion exclamatif »
(Coenagrion pulchellum - mâle).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Ordre Odonata
Sous-ordre Zygoptera
Super-famille Coenagrionidea
Famille Coenagrionidae
Genre Coenagrion

Nom binominal

Coenagrion pulchellum
(Vander Linden, 1825)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Coenagrion pulchellum, l'agrion exclamatif ou l'agrion joli, est une espèce d'insectes odonates zygoptères (demoiselles) de la famille des Coenagrionidae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Eurasiatique, cette espèce se rencontre depuis le nord de l'Espagne jusqu'au sud de la Scandinavie et atteint l'ouest de la Sibérie. Plus rare dans le sud de l'Europe, absente en haute montagne.

Description[modifier | modifier le code]

Coenagrion pulchellum mesure de 34 à 38 mm. Les mâles sont rayés de noir et de bleu sur le thorax et les segments abdominaux. Le dessus du segment S1 montre un dessin noir en forme de petite coupe (au niveau de la base des ailes, à peine visible sur la photo) et S2 une forme noire de long verre à pied ou de U (photo)[1]. Les zones noires de S3, S4, S5 peuvent être nettement plus courtes. Les femelles ont une coloration extrêmement variable.

Pour différencier cette espèce de l'Agrion jouvencelle (Coenagrion puella) ou d'autres espèces ressemblantes d'agrions, la consultation d'ouvrages spécialisés est pratiquement indispensable. L'Agrion bleuâtre (Coenagrion caerulescens), espèce nord-africaine et sud-européenne, se distingue notamment par une tache noire sur S1 plus ou moins rectangulaire suivie d'un fin liseré bleu et par des ptérostigmas pointus.

Habitat, mode de vie[modifier | modifier le code]

Coenagrion pulchellum fréquente les eaux stagnantes ou faiblement courantes souvent peuplées d'une végétation abondante (marais...).
Les imagos se montrent d'avril à mi-septembre.

Statut[modifier | modifier le code]

En France, cette espèce est inscrite sur la liste rouge régionale des odonates du Nord-Pas-de-Calais comme étant quasi-menacée (NT).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), schéma de S1 et S2 du mâle p. 24
  • K.-D.B. Dijkstra, illustrations: R. Lewington, Guide des libellules de France et d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris, 2007, 320 p. (ISBN 978-2-603-01639-8) Réimpression 2011, p. 106-107.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]