Coelognathus helena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Coelognathus helena
Description de l'image Trinket 2.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Coelognathus

Nom binominal

Coelognathus helena
(Daudin, 1803)

Synonymes

  • Coluber helena Daudin, 1803
  • Cynophis bistrigatus Gray, 1849
  • Herpetodryas malabaricus Jerdon, 1854
  • Elaphe helena (Daudin, 1803)
  • Elaphe helena monticollaris Schulz, 1992

Coelognathus helena est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1].

Cette espèce est communément appelée Trinket Snake en anglais.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Sa présence est incertaine au Pakistan[1].

Description[modifier | modifier le code]

Coelognathus helena[2] mesure de 90 à 100 cm pour les mâles et de 120 à 130 cm (maximum observé 168 cm) pour les femelles.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (27 août 2011)[3] :

  • Coelognathus helena helena (Daudin, 1803)
  • Coelognathus helena monticollaris (Schulz, 1992)

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce, créée initialement sous le genre Coluber, a été reclassée au fil du temps dans différents genres (Herpetodryas Schlegel, 1837 ; Plagiodon Duméril & Bibron, 1854 ; Cynophis Günther, 1858 ; Coluber Boulenger, 1894 ; Elaphe Smith, 1943 puis enfin Coelognathus Helfenberger, 2001).

Elle reste bien souvent référencée sous Elaphe helena, à tort, dans de nombreuses sources.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Daudin, 1803 : Histoire Naturelle Générale et Particulière des Reptiles, vol. 6.
  • Schulz, 1992 : Die geographischen Unterarten der Indischen Schmucknatter Elaphe helena (Daudin, 1803). Salamandra, vol. 28, no 1, p. 14-24.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]