Codicille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sur les autres projets Wikimedia :

Un codicille est un document qui amende plutôt qu'il ne remplace un testament précédemment écrit. Les amendements faits par codicille ne peuvent qu'ajouter ou révoquer des dispositions testamentaires de portée limitée. Chaque codicille doit satisfaire à des obligations légales identiques à celle du testament original.

Selon l'ampleur des modifications qu'apporte le document, le codicille pourra être interprété comme un nouveau testament. Toutefois, il est présumé être un codicille. Un testateur prudent éviterait ce problème en qualifiant clairement le second document de codicille. La seule autre solution pour réformer un testament est de l'annuler pour en créer un nouveau.

La définition ci-dessus est correcte. Voici ce qu'en dit le Littré :

codicille[modifier | modifier le code]

(ko-di-sil-l') s. m.

  • Terme de droit. Disposition de dernière volonté qui a pour objet de faire une addition ou un changement à un testament.
Testament de Charles IV le Bel et ses codicilles, Archives Nationales - AE-II-333-A-B

Notes et références[modifier | modifier le code]

- Voir le Littré en ligne https://www.littre.org/definition/codicille

- Georges Brassens utilise le mot dans sa chanson Supplique pour être enterré à la plage de Sète :

La Camarde qui ne m'a jamais pardonné

D´avoir semé des fleurs dans les trous de son nez

Me poursuit d'un zèle imbécile

Alors cerné de près par les enterrements

J´ai cru bon de remettre à jour mon testament

De me payer un codicille

https://play.google.com/music/preview/Tchqad2dt7mskjtxpgtphslk6sa?lyrics=1&pcampaignid=kp-lyrics