Codex Boernerianus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Codex Boernerianus, lacune en Rom 1,1-4

Le Codex Boernerianus (Gregory-Aland no. Gp ou 012) est un manuscrit de vélin en écriture grecque onciale. Le codex se compose de 99 folios (25 x 18 cm)[1].

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un manuscrit bilingue (grec et latin), contenant les Épîtres de Paul, il y manque aujourd’hui certains passages (Épître aux Romains 1,1-4, 2,17-24; 1 Cor 3,8-16; 6,7-14; Col 2,1-8; Philémon 21-25; Hébreux)[2]. Les paléographes sont unanimes pour dater ce manuscrit du IXe siècle[1].

C'est un témoin du texte occidental. Kurt Aland le classe en Catégorie III[1].

Variantes textuelles
Les variantes après la parenthèse sont les variantes du manuscrit
Romains 6,5 αλλα και της αναστασεως ] αμα και της αναστασεως
Romains 12,11 κυριω ] καιρω
Romains 15,31 διακονια ] δωροφορια — B D Ggr
Romains 16,15 Ιουλιαν ] Ιουνιαν — Codex Ephraemi Rescriptus[3].
Philippiens 3,16 τω αυτω στοιχειν ] το αυτο φρονειν, τω αυτω συνστοιχειν — par F G[4]
Philippiens 4,7 νοηματα ] σωματα — F G[5]
Histoire

Le manuscrit a été examiné par Wettstein, Matthaei, Scrivener, et Reichardt.

Il est conservé à la Bibliothèque d'État et universitaire de Saxe (de) (Cat. number: A. 145 b.), à Dresde[1],[6].

Une particularité du manuscrit : ces vers en gaélique écossais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Kurt Aland et Barbara Aland (trad. Erroll F. Rhodes), The Text of the New Testament : An Introduction to the Critical Editions and to the Theory and Practice of Modern Textual Criticism, Grand Rapids (Michigan), William B. Eerdmans Publishing Company, , 2e éd. (ISBN 978-0-8028-4098-1), p. 110
  2. (de) Caspar René Gregory, Textkritik des Neuen Testaments, vol. 1, Leipzig, J.C. Hinrichs'sche Buchhandlung, (lire en ligne), p. 112
  3. UBS3, p. 575.
  4. UBS4, p. 679.
  5. NA26, p. 521.
  6. « Liste Handschriften », sur Münster Institute, Institute for New Testament Textual Research (consulté en 15 mart 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • W. H. P. Hatch, On the Relationship of Codex Augiensis and Codex Boernerianus of the Pauline Epistles, Harvard Studies in Classical Philology, Vol. 60, 1951, pp. 187–199.
  • A. Reichardt, Der Codex Boernerianus. Der Briefe des Apostels Paulus, Verlag von Karl W. Hiersemann, Leipzig 1909.
  • (en) Bruce M. Metzger et Bart D. Ehrman, The Text of the New Testament : Its Transmission, Corruption and Restoration, Oxford, Oxford University Press, , 4e éd. (ISBN 978-0-19-516122-9), p. 75-76
  • Bruce M. Metzger, Manuscripts of the Greek Bible: An Introduction to Palaeography, Oxford University Press, Oxford 1981, pp. 104–105.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]