Code Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Code Club
Situation
Création 2012
Siège Royaume-Uni
Organisation
Fondateurs Clare Sutcliffe et Linda Sandvik

Site web http://codeclub.org.uk

Code Club est une initiative volontaire, fondée en 2012, dont le but est de donner à des enfants de 9 à 11 ans l'opportunité de développer des talents de programmation dans des clubs scolaires gratuits. En , plus de 3 800 écoles et autres établissements publics avaient créé des Code Clubs, auxquels on estime que participaient régulièrement 44 000 jeunes du Royaume-Uni[1].

L'organisation s'est développée dans le monde entier, et il existe actuellement hors Grande-Bretagne plus de 2 000 Code Clubs, particulièrement en Australie et au Brésil[2]. Des volontaires programmeurs et développeurs de logiciels donnent de leur temps pour animer des sessions de Code Club, transmettant leurs compétences et supervisant les jeunes étudiants[3],[4]. Les enfants créent leurs propres jeux vidéo, leurs animations et leurs sites web, apprenant à utiliser la technologie de manière créative[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Code Club est l'œuvre de Clare Sutcliffe[6] et de Linda Sandvik[7],[8], lesquelles déclarèrent : « nous partageons la conviction qu'il est essentiel que les enfants découvrent la programmation très jeunes, et réalisent à quel point c'est amusant[9]. ».

Une vidéo virale montrant Andrew d'York, Martha Lane Fox (en), Chad Hurley, Niklas Zennström, Brent Hoberman (en) et Tim Berners-Lee fut distribuée en 2012 pour faire prendre conscience de l'importance du projet[10].

Le , Code Club devint « une branche de la Fondation Raspberry Pi »[11].

En France, en 2015, l'Union départementale des associations familiales (UDAF) de l'Aube lance son projet Code Club. La formule mise en place autour d'un goûter permet de toucher aussi les parents [12],[13].

Technologies[modifier | modifier le code]

Le programme enseigne aux enfants les langages Scratch, HTML, CSS et Python.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Raspberry Pi Foundation merges with Code Club (Wired UK) », sur Wired UK.
  2. (en) « Code Club World – A worldwide network of coding clubs for children », sur www.codeclubworld.org.
  3. (en) Robert Bisland, « A day in the life of a Code Club volunteer », Sponsor's Blog,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Angela Davis, « The region’s techies help to influence a ‘program’ for change in the classroom », Sponsor's Blog,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Guy Mucklow, « Kindergarten Code », Sponsor's Blog,‎ (lire en ligne).
  6. (en) The Guardian, « New Year honours 2016: the full list », sur The Guardian, The Quardian (consulté le 5 janvier 2016).
  7. (en) « The Founders Forum continues to generate innovative discussion », Wired (consulté le 18 juillet 2012).
  8. (en) « Afterschool 'Code Clubs' planned to teach kids programming », Conde Nast (consulté le 18 juillet 2012).
  9. (en) « Code Club About », Code Club (consulté le 18 juillet 2012).
  10. (en) « Code and a have a go if you think you're good enough », Daily Mirror,‎ (lire en ligne).
  11. (en-GB) « Putting a Code Club in every community - Raspberry Pi », sur Raspberry Pi.
  12. « UDAF 10 - Aube : L’UDAF lance son projet "Club Code" », sur le site de l'Union nationale des associations familiales (UNAF), (consulté le 12 septembre 2016).
  13. « UDAF 10 - Aube : 2ème Coding Goûter : amener les enfants à être créatifs et autonomes avec les nouvelles technologies », sur le site de l'Union nationale des associations familiales (UNAF), (consulté le 12 septembre 2016).