Cocotte en papier (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le jeu de la cocotte en papier

Le jeu de la cocotte en papier[1], également appelé jeu du « combien t'en veux ? », salière, coin-coin[2], pouce-pouce[3], pouet-pouet[4] ou encore cube magique est un origami qui permet de jouer le diseur de bonne aventure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette forme a été introduite dans le monde anglophone sous le nom de "salière" dans le livre d'origami de 1928 "Fun with Paper Folding"[5]. L'utilisation de diseurs de bonne aventure en papier en Angleterre est enregistrée depuis les années 1950[6]. Bien que l'expression "cootie catcher" ait été utilisée avec d'autres significations aux États-Unis depuis bien plus longtemps[7], l'utilisation d'attrape-cocos en papier aux États-Unis remonte au moins aux années 1960[8],[9] .

Dire la bonne aventure[modifier | modifier le code]

Pour utiliser la diseuse de bonne aventure, la personne qui dit la bonne aventure tient les quatre coins du papier avec les index et les pouces des deux mains, en gardant deux paires de coins ensemble et les deux autres paires séparées de sorte que seulement la moitié des côtés internes des coins sont visibles.

Les manipulations sont effectuées par diverses méthodes similaires. Dans une méthode courante, le joueur pose une question à la personne qui tient la diseuse de bonne aventure ; cette question sera répondue par l'appareil. Le titulaire demande alors un numéro ou une couleur. Une fois le numéro ou la couleur choisi, le titulaire utilise ses doigts pour basculer entre les deux groupes de couleurs et de chiffres à l'intérieur de la diseuse de bonne aventure. Le titulaire change ces positions un certain nombre de fois, déterminé par le nombre de lettres dans la couleur sélectionnée, le nombre choisi à l'origine ou la somme des deux. Une fois que le porteur a fini d'intervertir les positions de la diseuse de bonne aventure, le joueur choisit l'un des volets dévoilés. Ces rabats ont souvent des couleurs ou des chiffres dessus. Le titulaire soulève alors le rabat et révèle la fortune en dessous. Les étapes peuvent être répétées en fonction des utilisateurs.[10],[11]

Construction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notamment en France et en Belgique[réf. nécessaire].
  2. Notamment en Suisse[réf. nécessaire].
  3. Notamment en Bretagne, dans les Pays de la Loire et dans le Poitou[réf. nécessaire].
  4. Notamment en Île-de-France, dans le Languedoc, dans le Roussillon, dans les régions de Toulouse et de Marseille[réf. nécessaire].
  5. (en) William D. Murray et Francis Joseph Rigney, Fun with Paper Folding, New York, Fleming H. Revell, (OCLC 1318020), p. 10
  6. (en) Iona et Peter Opie, The Lore and Language of Schoolchildren, Oxford University Press, (ISBN 9780940322691, OCLC 1297027110, Modèle:Googlge Livres), p. 341–342.
  7. (en) William Henry Amerine, Alabama's own in France, New York, Eaton & Gettinger, (OCLC 492982231, lire en ligne), p. 284
  8. (en) Mary Calhoun illustrateur=Paul Frame, Honestly, Katie John!, New York, Scholastic Book Services, (ISBN 978-0-590-08544-1, OCLC 7476923), p. 89, 91.
  9. (en) Ruth Hawthorne, « The Folklore Repertory of a Third-Grade Class » [« Le répertoire folklorique d'une classe de troisième année »], Pennsylvania Folklife, vol. 17, no 1,‎ , p. 18–25
  10. (en) Jack Maguire, Hopscotch, hangman, hot potato, and ha, ha, ha: a rulebook of children's games, New York, Simon and Schuster, (ISBN 978-0-671-76332-9, OCLC 537766162, lire en ligne), p. 46–47.
  11. (en) Florence Temko (ill. Barbara Poeter, photogr. Dave Kutchukian), Origami Toys, Boston, Tuttle Publishing, (ISBN 978-0-8048-3478-0, OCLC 441910817, lire en ligne), p. 22–23

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]